La SCPI Pierval Santé est une solution d’investissement innovante axée sur la mise en location d’ immobiliers socialement utiles comme les cliniques, les hôpitaux, les EHPAD, et les cabinets médicaux. Elle est présente aussi bien en France que dans d’autres pays de la zone euro comme l’Allemagne, l’Irlande ou le Portugal. Voici une analyse détaillée de sa performance !

La SCPI Pierval Santé est une société civile de placement immobilier lancée en 2014 par la société de gestion Euryale Asset Management. Comme son nom l’indique, elle se concentre sur le secteur de la santé et collabore en permanence avec un comité de professionnels de santé.

Dans ce cadre, elle participe activement au financement des recherches médicales et fait partie des diverses fondations œuvrant pour la lutte contre les pathologies difficilement traitables. Malgré son jeune âge, cette SCPI, assez atypique, figure parmi les véhicules d’investissement les plus plébiscités en France. Il s’agit de la SCPI qui a le plus collecté en 2020 avec pas moins de 400 millions d’euros de collecte. La SCPI permet notamment aux investisseurs de diversifier leur patrimoine en toute sécurité et dans un esprit de solidarité sociale.

Il faut dire que l’appétence générale des investisseurs pour les SCPI européennes les a incités à miser en masse sur ce support d’épargne. Résultat : Pierval Santé affiche au 31 mars 2021 pas moins de 30 776 associés qui sont composés de particuliers et de professionnels, ce qui porte sa capitalisation à plus de 1,6 Milliards d’euros.

Son prix de souscription est de 200 euros avec un minimum de 5 parts pour la première souscription. La date d’entrée en jouissance est fixée au premier jour du cinquième mois suivant la date d’achat des parts c’est-à-dire la date de réception du dossier de souscription.

Côté patrimoine, Pierval Santé détient actuellement 138 immeubles situés à 37,8 % en France, à 27 % en Allemagne et 19,3 % en Irlande. Ce sont actuellement les actifs destinés au secteur médico-social qui prédominent (45,38 %). Ceux-ci sont suivis de près par le secteur sanitaire et des soins urbains qui représente 30,5 %.

Performance interne de la SCPI Pierval SantéLes contrats des baux de location de la SCPI Pierval Santé sont fermes et de longue durée ; avec un délai restant à courir moyen de 14,50 ans pour être plus précis, ce qui reflète une excellente perspective locative. Il s’agit de la meilleure durée d’engagement moyenne des baux pour une SCPI ayant une capitalisation supérieure au milliard d’euros.

Mieux, son taux de distribution est resté très stable en 2020 (4,95%) par rapport aux années précédentes. Quant à son taux d’occupation financier, il est toujours resté au-dessus de 97%, raison de plus pour conclure que ses actifs sont d’excellente qualité. En effet, il s’agit là encore d’une exception pour une SCPI dont la capitalisation est supérieure au milliard d’euros.

Côté gestion de risques opérationnels, cette SCPI totalise un Report à Nouveau (RAN) de 2,99 %, ce qui représente un certain matelas financier pour faire face aux aléas locatifs comme la baisse de loyer et le départ de locataire.

Sa provision pour grosses réparations (PGR) s’établit à 3.80 %, une somme suffisante pour remettre ses immeubles à neuf en cas de dégradation intempestive ou de rénovation programmée. Bref, le niveau de ces deux derniers ratios prouvent la capacité de cette SCPI à assurer la stabilité de son rendement, et cela avec des frais de souscription et de gestion tout à fait raisonnables.

Pierval Santé prône pour une politique d’investissement opportuniste qui prend réellement en compte le besoin d’établissements de santé sur le territoire européen. La SCPI tire profit de la faculté qu’ont les gestionnaires de ce type d’établissement à signer des baux de location très long terme (supérieur à 20 ans). Au premier trimestre 2021, ses taux d’occupation physique et financier (TOF) restent à un niveau très élevé, c’est-à-dire au-delà de 98 %.

Aussi, il convient de rappeler qu’au cours de l’année 2020, pas loin de 40 acquisitions ont été réalisées pour un montant de 450 millions d’euros. Ce sont les 9 EHPAD (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) acquis en Europe qui ont renforcé la présence de cette SCPI sur le secteur médico-social. Ces EHPAD sont constitués de résidences services pour seniors, de cliniques, de cabinets de consultations médicales.

Compte tenu de sa notoriété déjà acquise, Pierval Santé a déjà atteint la plupart de ses objectifs. Du coup, il ne lui reste plus qu’à étendre son champ d’action dans d’autres pays à fort potentiel locatif comme l’Italie, l’Espagne ou le Pays-Bas. En effet, ces pays représentent actuellement des «perspectives de développement» privilégiées pour les SCPI européennes.

La SCPI Pierval Santé est totalement disponible en signature électronique

Donc, pour en devenir associé, il suffit de contacter un professionnel du secteur, comme par exemple chacun des membres de l’équipe de Portail-SCPI. En quelques minutes il vous posera les questions afin d’obtenir les informations nécessaires à la préparation d’une signature électronique. Un code SMS sera alors envoyé à l’investisseur qu’il n’aura plus qu’à indiquer une fois avoir vérifié qu’aucune erreur n’existait sur les documents de souscription.

Pour un premier investissement, il convient de rester prudent car comme tout placement immobilier, le capital n’est pas entièrement garanti, bien que les risques soient hautement maîtrisés grâce notamment à la mutualisation et la diversification. Il faut toujours garder à l’esprit que le niveau des rentes perçues dépend de la capacité de chaque bien immobilier à générer des recettes locatives.

Mais quoi qu’il en soit, c’est un placement sécurisé car cette SCPI évolue dans un secteur dynamique, principalement soutenu par une tendance démographique caractérisée par un vieillissement accéléré de la population.

En plus, l’évolution du secteur de la santé n’est pas fortement corrélée à l’évolution des agrégats macro économiques comme l’inflation, les taux de change ou les indices boursiers. Ce qui revient à dire que contrairement aux SCPI investissant principalement dans les bureaux ou les commerces, Pierval Santé devrait mieux résister aux crises économiques et financières.

Louis Legasse
[email protected]

Expert patrimonial en activité depuis 10 ans. Spécialisé en immobilier et produits financiers. (Master Banque/Finance à l'Université Panthéon Sorbonne).

CIF : E009507 Orias : 20009087