L’immobilier dans le secteur de la santé constitue une valeur refuge par excellence. D’ailleurs, les SCPI thématiques qui y sont déjà positionnées résistent mieux à la crise sanitaire.

Le secteur de la santé reste sans nul doute l’un des grands gagnants de la crise sanitaire en 2020. Il évolue progressivement au fil des mois. Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier ont déjà investi le créneau de la santé depuis plusieurs années. Elles permettent à leurs porteurs de parts de profiter du dynamisme de ce secteur avec un ticket d’entrée très accessible. Donc, est-ce le bon moment pour acheter des parts de SCPI de santé ?

Inutile de rappeler que différents types de SCPI sont commercialisées actuellement sur le marché. Il y a ce que l’on appelle les SCPI thématiques ou spécialisées. Elles concentrent leurs investissements dans des secteurs spécifiques, comme la santé, la logistique, les bureaux ou encore les commerces.

En d’autres mots, une SCPI Santé détient des actifs immobiliers afférents à l’immobilier de la santé en France, voire en Europe. Il s’agit, en général, des maisons de retraite médicalisées, d’EHPAD, des cliniques privées, des laboratoires de recherche et des entrepôts logistiques/pharmaceutiques.

Des carences d’infrastructures de santé ont été constatées lors de la première vague de la crise sanitaire en 2020. Afin de combler durablement les besoins existants, le Gouvernement prévoit d’investir 6 milliards d’euros dans le secteur de la santé. D’ici 2030, plus de 30 000 places devraient être ouvertes dans les EHPAD.

3 bonnes raisons d’investir dans une SCPI de santé en 2021

Il faut réunir plusieurs millions d’euros pour investir dans l’immobilier de la santé en France. Désormais, les investisseurs particuliers peuvent y accéder plus facilement par l’intermédiaire d’une SCPI. Accessible à tous, le ticket d’entrée commence à partir de 200 €, et dépasse rarement les 5 000 €.

Il n’est pas systématiquement nécessaire d’acquérir des parts de SCPI à crédit. Mais cela reste une solution d’investissement intéressante. En optant pour ce mode d’investissement, vous bénéficiez automatiquement de l’effet de levier d’endettement. Pour rappel, ce mécanisme s’avère plus favorable quand le taux d’intérêt reste inférieur au taux de rentabilité.

Investir dans une SCPI Santé vous permet de constituer rapidement un portefeuille d’actifs immobiliers. Il se compose des biens immobiliers appartenant au secteur de la santé (EHPAD, entrepôts de médicaments, etc.). Vous diversifiez ainsi votre patrimoine immobilier dès votre premier investissement. Cerise sur le gâteau, la gestion immobilière et locative de l’ensemble des actifs est assurée par une société de gestion agréée par l’AMF.

L’évolution de la situation actuelle demeure profitable pour le secteur de la santé. De nombreux laboratoires ont vu le jour depuis le début de la pandémie en mi-mars 2020. D’autres infrastructures similaires sont en cours de construction. Elles sont dédiées à la recherche et à la production massive de vaccins contre le Covid-19. Afin d’assurer leur distribution, des bâtiments de stockage (des entrepôts) devraient être construits dans les mois à venir. Il s’agit de nouvelles opportunités d’investissement pour les SCPI de santé.

Positionnée sur un secteur porteur, une SCPI de santé génère des revenus annuels avoisinant les 5 %. C’est 5 fois plus élevé que la rémunération de l’assurance-vie (environ 1 % en 2020). Les revenus versés par une SCPI prennent la forme de dividendes trimestriels. Leurs montants sont communiqués régulièrement par la société de gestion.

Vous avez d’ailleurs la possibilité d’acquérir plusieurs parts de SCPI santé en une seule souscription. Avec un budget de 1 000 €, vous obtenez 5 parts pour un prix unitaire de 200 €. Elles vont générer des revenus proportionnels à la somme investie. Ils varient, bien entendu, selon le montant initial investi.

Pour acquérir des parts d’une SCPI Santé, rien de plus simple ! Consultez la plateforme 100 % digitale Portail-SCPI.fr. Différents modes de souscription sont possibles. Vous pouvez choisir entre 4 options :

Pour souscrire des parts de SCPI pour la première fois, vous devez fournir un certain nombre de pièces justificatives (pièce d’identité, RIB, justificatif de domicile, paiement, etc.). Normalement, les frais de gestion et les commissions de souscription sont inclus dans le prix acquéreur.

Dans quelle SCPI de santé investir en 2021 

Lancée en 2013, la SCPI Pierval Santé a capitalisé plus de 1,5 milliard d’euros en 2020. Au cours de cette même année, elle totalise un Taux de Distribution sur Valeur de marché (DVM) de 4,95 %. En ce qui concerne son Taux d’Occupation Financier, il avoisine les 100 % (99,39 %).

Le prix de la part étant fixé à 200 €, vous devez en acquérir 5, soit un montant d’investissement initial de 1 000 €, pour valider votre première souscription.

La SCPI Primovie vous permet également d’accéder au marché de l’immobilier de la santé en France et en Europe. Elle a été lancée un an avant Pierval Santé, en 2012. Au 1er trimestre 2021, la SCPI Primovie a enregistré un volume de capitalisation de 3,6 milliards d’euros. Sur cette même période, elle affiche un TOF à 94,5 %.

La SCPI Primovie est accessible à partir de 203 €. Le minimum de souscription est plafonné à 2 030 €, soit l’équivalent de 10 parts.

La SCPI PF Hospitalité Europe a été créée en 2020 par la société de gestion Périal. Elle vous permet également d’accéder au marché de la santé. Elle offre une fiscalité allégée sans prélèvements sociaux car 100% de ses actifs sont actuellement situés hors de France.
Son objectif de TDVM annuel est de 5%.

Louis Legasse
[email protected]

Expert patrimonial en activité depuis 10 ans. Spécialisé en immobilier et produits financiers. (Master Banque/Finance à l'Université Panthéon Sorbonne).

CIF : E009507 Orias : 20009087