Acheter ou investir

Lorsque vous êtes prêt à investir sur le marché de l’immobilier, votre première pensée est d’acquérir un bien immobilier personnel. Ceci ne constitue pas forcément le meilleur choix. En revanche, vous pourriez tout aussi bien investir dans une société civile de placement immobilier. Chacun de ces deux types d’investissement immobilier peut fournir des opportunités de rendement. Considérons les caractéristiques de chacune d’entre elles afin que vous sachiez quelle solution d’investissement dans l’immobilier correspond le mieux à votre profil et à votre style d’investissement.

Avantages d’un achat direct dans l’immobilier

Lorsque des investisseurs possèdent des propriétés immobilières qu’ils louent, ils jouissent d’un avantage dit d’effet de levier. Cela signifie que pour un apport relativement faible des investisseurs peuvent jouir des revenus de la propriété dans son intégralité. Si la propriété s’apprécie en valeur, ils peuvent aussi avoir, en plus des revenus, un bon rendement sur leur investissement. Par exemple, un apport initial de 20 000€ peut permettre à un investisseur l’achat à crédit d’une propriété qui vaut 100 000€. Si la propriété s’apprécie par exemple de 10% en valeur, cela constitue un rendement de 10 000€ sur un apport initial de 20 000€, soit 50% de rendement. En outre, les investisseurs gagnent aussi les revenus issus des loyers. Comme il s’agit d’un investissement locatif, les investisseurs peuvent aussi prétendre à une défiscalisation prévue par la loi.

Inconvénients d’un investissement locatif

Les investisseurs doivent assurer la gestion de la propriété ou embaucher une tierce personne/entreprise pour assurer cette gestion. Ils doivent aussi assurer la collecte des loyers et gérer tout problème ou incident qui interviendrait. L’investisseur devra aussi payer pour la publicité (ou la gestion) afin de rechercher de nouveaux locataires. Sans oublier le risque inhérent d’un locataire mauvais payeur, ou d’un locataire qui causerait des dommages à la propriété. L’investisseur devra aussi payer les assurances.

Avantages d’un investissement en SCPI

Les sociétés civiles de placement immobilier, communément appelées SCPI, fournissent un revenu sans avoir à gérer soi-même quoi que ce soit. L’investisseur n’a pas besoin de trouver de nouveaux locataires, ni d’assurer la gestion ou les assurances des propriétés. En plus, une SCPI est diversifiée au travers de nombreux immeubles qu’elle détient, de sorte que si l’une d’entre elles n’est pas très rentable, les autres sont là pour rattraper et rééquilibrer l’ensemble. Une SCPI est aussi plus liquide qu’une maison/appartement. L’investisseur peut à tout moment racheter ses parts assez rapidement.

Inconvénients d’un investissement en SCPI

Contrairement à un bien immobilier classique, l’investisseur n’a pas la main sur les investissements, ce sont les sociétés de gestion qui gèrent cette partie. Une SCPI se valorise lentement dans le temps, mais surement étant donné qu’elle verse ses profits aux investisseurs porteurs de parts. Les investisseurs payent des frais de gestion aux gérants des SCPI. Les SCPI se spécialisent généralement sur une zone géographique ou sur un secteur immobilier particulier (bureaux, commerces, entrepôt, hangars, …). Ceci dit les investisseurs peuvent diversifier leur portefeuille en choisissant différentes SCPI.

Alors, investissement immobilier locatif ou SCPI?

Ces deux types d’investissement dans l’immobilier présentent chacun des avantages et des inconvénients. Il convient de pouvoir effectuer l’investissement qui correspond le mieux au profil de l’investisseur.

Les professionnels de Portail SCPI se tiennent à votre disposition afin de vous accompagnez dans le choix, la réalisation et le suivi de votre investissement.

Investir en SCPI

COMMENT INVESTIR EN SCPI