SCPI Européennes

Au vue de la crise qui se ressent de nos jours dans notre pays et du tassement des rapports locatifs, les investisseurs français ont tout intérêt à se tourner vers des marchés plus favorables.

De ce fait, il serait éclairé de se tourner vers les SCPI étrangères et plus particulièrement vers les SCPI européennes. Elles représentent une véritable opportunité d’investissement pour les personnes voulant diversifier leur patrimoine.

Pour rappel, une SCPI est une société civile de placement qui a pour objectif l’acquisition et la gestion d’un ensemble immobilier locatif. Une SCPI européenne possède logiquement une grande partie de son parc immobilier en zone euro. En effet, le risque foncier est dilué sur plusieurs états membres de la zone euro.

La devise étant la même, le risque de change est écarté. Les pays les plus plébiscités sont l’Allemagne, la Hollande, la Belgique, l’Espagne et le Portugal.

L’Allemagne est le pays le plus sollicité par les différentes SCPI européennes, car ce pays jouit d’un marché stable, d’une profondeur d’investissement, d’une dynamique de croissance et d’un taux de chômage inférieur à celui de la France.

De plus la durée des baux commerciaux signés avec les locataires est plus longue : de 6 à 9 ans en France alors qu’en Allemagne on parle de baux allant jusqu’à 15 ans. Tous ces avantages ont conduit à une internationalisation des SCPI avec comme destination de prédilection l’Allemagne.

Parmi les principales SCPI européennes, Actipierre Europe a été la première à s’intéresser au marché allemand. Cette dernière est une SCPI à capital variable ayant diversifié et valorisé son patrimoine en France et en zone euro (à plus de 40%) plus particulièrement en Allemagne.

Plus récente que Actipierre Europe, LFP Europimmo s’est à son tour lancé dans le marché de l’Europe en 2014, LFP Europimmo est une SCPI d’entreprise à capital variable qui a pour objectif : l’investissement immobilier européen majoritairement centré sur les bureaux et les commerces.

Nous pouvons en citer d’autres telles que Novapierre Allemagne situés majoritairement en Allemagne, Corum Convictions qui est une SCPI menant une politique d’investissement très diversifiée en Europe et aussi Immorente qui renforce son positionnement et sa politique de diversification du patrimoine en Allemagne.

Par l’énumération de ces SCPI européennes qui ont choisi de diversifier leur patrimoine en Europe notamment en Allemagne, l’on constate l’engouement des sociétés de gestion des SCPI pour la diversification.

La question à se poser est de savoir si cet engouement est justifié, pour répondre à cette interrogation il faudra survoler les avantages et les inconvénients d’un investissement dans les SCPI européennes.

SCPI européennes: les avantages de cet investissement

Fort de ces avantages, les SCPI qui investissent en Europe offrent un bon rendement allant de 5 à 6%, c’est aussi un bon moyen de diversifier son patrimoine et d’investir dans les Pays ayant une fiscalité un peu plus avantageuse que la France.

En parlant du « loup fiscal », la fiscalité est attachée au pays où se situe l’immeuble, plus explicitement les revenus fonciers étrangers bénéficient d’un traitement  fiscal particulier. Pour rappel l’impôt français peut représenter jusqu’à 45% de la valeur imposable en plus des prélèvements sociaux voir l’ajout d’un impôt sur la fortune.

Le résultat peut facilement atteindre une charge d’impôt de 64,5%, ainsi afin de limiter la charge fiscale, il serait conseillé d’investir dans des SCPI européennes afin de bénéficier d’un traitement fiscal plus avantageux en France des revenus fonciers étrangers.

L’investissement dans les SCPI européennes est une opportunité internationale permettant la diversification et la mutualisation du patrimoine à l’échelle européenne.

Le concept des SCPI européennes est en plein décollage, il serait judicieux de ne pas rater le vol.