Netlife, le contrat d'assurance-vie pour la SCPI

Spirica, le dernier assureur français, mais le premier sur l’innovation

Le groupe Crédit Agricole Assurances est la filiale assurance de la fameuse banque au logo vert. La maison regroupe pas moins de 5 assureurs différents :

  • Pacifica
  • Predica
  • La Médicale
  • Spirica

Son chiffre d’affaires de plus de 26 milliards d’euros positionne le groupe à la première marche du podium européen des « bancassureurs ».

En France, le groupe Crédit Agricole Assurances est le deuxième national en capitaux collectés.

Chaque filiale a une fonction et un titre bien particulier. Predica assure directement les personnes, Pacifica elle, prend en charge les dommages, La Médica s’occupe de protéger les professionnels de la santé et enfin Spirica se positionne sur l’innovation en assurance-vie dite patrimoniale.

Le slogan de Spirica est clair :

créer et développer des produits d’épargne (sous l’enveloppe fiscale de l’assurance-vie) novateurs et personnalisables.


 Sylvea l’espace client que tout le monde leur envie

Sylvea est d’ailleurs le symbole de ce dynamisme. C’est le système 100 % en ligne et connecté qu’offre Spirica à ses clients. Les données sont sécurisées et les contrats peuvent être pilotés directement en ligne, ce qui permet de gagner en vitesse de traitement et en transparence.

Les 3 principaux avantages du portail Sylvea sont les suivants :

  • Gestion des comptes, des profils utilisateurs
  • Retranscription des actifs et véhicules d’investissement utilisés par le client
  • Opérations et vie du contrat 100 % de manière numérique

 Netlife, le contrat sélectionné par nos experts pour nos clients

Portail-SCPI a sélectionné le contrat Netlife, car c’est un contrat d’assurance-vie de type multisupport en mode de gestion libre.

Le contrat propose 4 fonds en euros différents : un actif général et 3 fonds en euros dynamiques (dont le fonds Euro Allocation Long Terme qui a délivré 3,82 % en 2014).

Plus de 220 unités de comptes sont éligibles au contrat, dont 16 SCPI.

Le versement initial est de 1000 € qui peuvent être répartis sur plusieurs supports. Il faut juste respecter la règle de 75 € minimum par support élu.

Les versements périodiques doivent être de 150 € minimum et respecter aussi la règle précédemment énoncée de 75 € par support.

Les plus gros avantages du contrat résident dans les frais très faibles du contrat (les plus faibles du marché).

Il n’y a pas de frais sur versement ni de frais d’entrée. Les frais de gestion sont de 0,7 % par an pour les fonds en euros et les unités de comptes.

Les arbitrages sont gratuits du moment qu’ils sont réalisés sur Sylvéa (espace en ligne dédié).


assurance vie

Netlife et SCPI, le gros atout du contrat Netlife

Sur Portail-SCPI ce n’est pas un mystère, nous aimons et sélectionnons avec soin les SCPI avec lesquelles on souhaite travailler.

Utiliser l’enveloppe fiscale de l’assurance-vie pour y loger des parts de SCPI peut être une méthode particulièrement efficiente pour les raisons suivantes :

  • Ticket d’entrée plus faible

Même si le minimum de souscription est en général assez faible en direct (entre 1000 € et 5000 € en fonction des maisons de gestion) via le contrat Netlife on peut donc faire encore mieux puisqu’avec 1000 € on peut fractionner sur plusieurs SCPI différente.

  • Le risque de liquidité

Lors d’un investissement en direct en SCPI (c’est à dire sans passer par l’assurance-vie), c’est l’investisseur qui porte directement le risque de liquidités. Si le marché se retourne, il peut être un peu plus de long de revendre ses parts. A contrario, dans le cadre de l’assurance-vie, ce risque est directement porté par l’assureur, ce dernier assure directement la contrepartie.

  • Une fiscalité avantageuse

Comme n’importe quelle unité de compte, les SCPI permettent d’éviter la fiscalité sur les revenus fonciers : tranche marginale d’imposition et prélèvements sociaux.

Par ailleurs, l’assurance-vie permet de bénéficier d’une fiscalité avantageuse en terme de succession et de revenus.

  • Un couple rendement risque inégalé

Loger des parts de SCPI dans son contrat permet de bénéficier du rendement de l’immobilier et de sa sécurité. On évite la volatilité des marchés financiers et l’on opte pour un support tangible.

  • Une mutualisation des risques

Les SCPI permettent de mutualiser les risques locatifs et fonciers.

D’un point de vue locatif, l’investisseur ne dépend pas d’un locataire particulier, mais de centaines de locataires professionnels liés par baux commerciaux avec les SCPI. On diminue donc très fortement le risque de carence locative.

D’un point de vue foncier, l’investisseur ne dépend pas d’un actif immobilier situé dans une rue, un quartier, une ville, mais de centaines d’actifs localisés partout en France et même en Europe.

  • Aucune gestion

Les revenus versés par les SCPI sont générés de manière trimestrielle. Il n’y a aucune contrainte de gestion ou de trésorerie. La maison s’occupe de tout cela en amont. C’est elle qui sélectionne, opte et investi sur les différents actifs immobiliers.

  • Une diversification et des stratégies complémentaires

Chaque SCPI a son mode et sa stratégie d’investissement qui lui est propre. On peut donc se focaliser sur le marché des bureaux, des commerces, de la santé, de l’éducation, des seniors grâce à une sélection optimale des biens immobiliers.

Les experts de Portail-SCPI se tiennent à votre disposition pour construire le meilleur portefeuille possible pour toucher à l’allocation la plus pertinente possible.