Frais sur les SCPI : Quels frais payez-vous réellement sur une SCPI ?

En matière d’investissement, qu’il s’agisse de financier ou d’immobilier, l’investisseur a la charge de certains frais. S’agissant de contrat d’assurance vie par exemple, sont appliqués des frais d’entrée, de gestion ou d’arbitrage. En ce qui concerne les SCPI, bien qu’ elles se démarquent par le niveau du rendement qu’elles génèrent, des frais sont également à la charge de l’investisseur. Quels sont-ils et à quoi correspondent-ils ?

SCPI, véhicule d’investissement immobilier

La Société Civile de Placement Immobilier est un support d’investissement dans l’immobilier.

En effet, pour rappel, les SCPI ont vocation à collecter auprès du public des fonds grâce auxquels elle va se constituer un patrimoine immobilier. A partir de la constitution de ce patrimoine, elle va l’exploiter (mise en location) mais également en assurer la gestion. Cela lui permettra par la suite de reverser aux associés, au prorata des parts investies, un revenu généré par son patrimoine immobilier, revenu versé sous forme de dividende.

Lors d’un investissement en SCPI, des frais sont appliqués et il est important de comprendre ce à quoi ils font référence. Quels frais paye-t-on réellement en SCPI ?

La commission de souscription (les frais d’entrée)

En SCPI, on évoque très peu voire pas du tout la notion de frais d’entrée. Pourquoi ?

Pour la simple et bonne raison qu’en SCPI, on ne parle pas de frais d’entrée mais de commission de souscription. Cette commission de souscription, généralement comprise entre 10 et 12% est l’équivalent des frais de notaire. En effet, lorsque vous procédez à l’acquisition en direct d’un bien immobilier, vous vous acquittez des frais de notaire et selon les cas, des frais d’agence.

En SCPI, ces frais sont regroupés sous le terme, commission de souscription et contrairement à l’acquisition d’un bien immobilier en direct, ils ne sont pas prélevés le jour de l’investissement mais plutôt à la revente des parts. En d’autres termes, ce sera 100 % de votre épargne investie qui générera des revenus.

Les frais de gestion

Comme dans le cadre d’une détention en direct d’un bien immobilier, en SCPI l’investisseur s’acquitte de frais de gestion. Ces frais comportent tous les frais déboursés par la SCPI pour l’entretien et la gestion courante du bien, mais pas que. En effet, la SCPI s’acquitte également pour le compte de ses associés, du paiement de la taxe foncière, des charges de copropriété, des diverses assurances, etc., les frais de publications des bulletins trimestriels, annuels, etc.

Par opposition à un bien immobilier détenu en direct, le revenu perçu par l’associé de la SCPI est déjà net de ces frais.

SCPI sans frais de souscription

Il existe sur le marché, des SCPI ayant peu ou pas de frais de souscription. Il s’agit des SCPI Altixia Commerces ( gérée par Altixia) et Néo ( gérée par Novaxia).

SCPI Altixia Commerces

SCPI sans frais de souscription

La SCPI Altixia Commerces est une SCPI à capital variable qui a vocation à se établir un patrimoine composé de commerces, localisés au coeur de la ville, de retail park ou de locaux adaptés « à la logistique du dernier kilomètre ».

L’objectif étant de garantir une bonne mutualisation du risque locatif, la SCPI privilégie des actifs de taille moyenne pouvant intéresser les enseignes, en France ou en Europe.

  • Frais de souscription : 3% TTC
  • Frais de gestion : 18% TTC
  • Taux de distribution 2019 : 6,28%
  • Taux d’occupation financier : 98,10%
  • Prix de souscription : 200 € ( minimum de 10 parts à la première souscription)
  • Délai de jouissance : 1er jour du sixième mois

SCPI Neo

Neo est une SCPI à capital variable investie majoritairement en immobilier de bureaux, hôtels et résidences gérées. Elle effectue une sélection d’actifs selon une approche qui lui est propre. Les biens sont situés en France et à l’international.

  • Frais de souscription : 0%
  • Frais de gestion : 18% TTC
  • Taux de distribution 2019 : 6,47%
  • Taux d’occupation financier : 100%
  • Prix de souscription : 180 €
  • Délai de jouissance : 1er jour du quatrième mois

Sur cette SCPI, il est à la charge de l’investisseur, une commission de retrait de 6% TTC retenue sur le montant du retrait pour toutes les parts détenues depuis moins de 5 ans.

En conclusion, les frais sur les SCPI sont somme toute à peu près les mêmes que ceux supportés via un investissement en direct. L’avantage est que en tant qu’investisseur, vous percevez des revenus nets de charges. Il faut également retenir que ces frais, peuvent devenir pour certain, un critère de choix de SCPI. En effet,de nombreuses personnes sont tentées de se tourner vers des SCPI à frais réduits ou sans frais mais cela impacte-il vraiment la rentabilité de l’investissement ?