avant d'investir

A quoi penser avant d’investir ?

Investir avec succès implique de faire de multiples choix qui répondent à vos besoins particuliers et à vos objectifs financiers futurs. Vos circonstances personnelles vont affecter vos décisions à chaque étape de votre parcours.

Que vous veuillez épargner pour une maison, la retraite, l’éducation de vos enfants ou petits-enfants … la mise en place d’un plan d’épargne et d’investissement est indispensable. Voici six principes d’investissement à suivre.

1. Se connaitre soi-même en tant qu’investisseur

Nous avons tous des objectifs d’investissement différents et une période de temps différente pour les réaliser. Certains ont des objectifs court terme, comme mettre de l’argent de côté pour des vacances ou acheter une voiture, tandis que d’autres ont des objectifs long terme, comme la retraite, l’achat d’un bien immobilier, création d’entreprise …

Par ailleurs, chaque investisseur à un niveau de confort différent vis-à-vis du risque de l’investissement.

Tandis que le risque peut paraitre comme quelque chose à éviter, il peut présenter un certain avantage. Un risque plus grand offre l’opportunité de plus grands rendements sur le long terme. Trouver l’équilibre entre le risque pris et les rendements potentiels avec lesquels vous êtes confortable, et qui correspondent à votre période d’investissement est une première étape importante pour un investissement à succès.

Pour mieux vous comprendre vous-même en tant qu’investisseur, il faut considérer et bien estimer votre tolérance au risque, vos connaissances en investissement, vos objectifs d’investissement, votre revenu annuel et votre horizon d’investissement.

2. Commencer à investir tôt

Prendre avantage de l’effet des intérêts composés est l’un des meilleurs moyens de faire travailler pour vous. L’intérêt composé c’est l’argent qui se multiplie lui-même en faisant un rendement sur les rendements.

Commencer tôt rend cela plus facile

Le graphe ci-dessous démontre ce qu’il est nécessaire d’investir de façon bihebdomadaire pour atteindre un montant de 500 000€ à l’âge de 65 ans, en supposant un rendement annuel moyen de 7%. Par exemple, si vous commencez à investir à l’âge de 25 ans, vous aurez besoin d’épargner 93€ toutes les deux semaines.

investir-selon-age

3. Investir régulièrement

Il est généralement plus facile et plus aisé d’investir régulièrement de petits montants sur une base mensuelle par exemple, plutôt que d’investir une grosse somme en une seule fois. Un plan d’investissement régulier permet de choisir quand et à quels intervalles vous pouvez faire vos versements.

Des solutions d’investissement existent pour déterminer le pourcentage de vos versements à allouer sur différents types d’actifs. Il est par exemple possible d’ouvrir une assurance vie et d’y verser uniquement 50€/mois.

4. Construire un portefeuille diversifié

Distribuer vos investissements sur un large panel de types d’actifs est une façon efficace de réduire le risque et d’augmenter le potentiel de rendement sur le long terme. Détenir une multitude de types d’investissements aide à amortir une chute brutale de vos investissements étant donné que certaines valeurs de vos investissements pourraient aller à la hausse tandis que d’autres pourraient aller à la baisse.

5. Surveiller son portefeuille d’actifs

Vous devriez examinez votre portefeuille financier avec un conseiller Portail-SCPI, ou tout seul (voir pourquoi il est préférable de faire intervenir un gestionnaire de patrimoine), au moins une fois par an afin de s’assurer que votre portefeuille est toujours en adéquation avec vos besoins.

Les conditions de marché, les évènements de la vie (mariage, enfants, retraite …), des objectifs qui changent sont autant d’éléments qui peuvent justifier la revue de votre portefeuille.

6. Aligner ses investissements à son horizon

Les types d’investissements que vous choisissez doivent bien sûr dépendre de l’horizon de vos objectifs, qu’ils soient long terme ou court terme.

Pour des objectifs long terme, il vaut mieux considérer des investissements orientés vers le rendement long terme. Des objectifs plus courts termes appellent à des investissements plus raisonnés et conservatifs, et aussi plus accessible en terme de liquidité.

A quoi penser avant d’investir en SCPI ?

Comme pour tout investissement, celui en SCPI requiert de la part de l’investisseur certaines précautions. En effet, vous devez d’abord de façon claire et précise, définir l’objectif de votre investissement. Est ce pour vous constituer un patrimoine? Avoir des revenus complémentaires? ou Préparer votre retraite?Vous devez pouvoir définir votre objectif d’investissement.

En outre, passé cette étape, vous devez déterminer le mode d’acquisition des parts de SCPI: en cash, à crédit, en démembrement, en assurance vie. Le choix du mode d’acquisition va dépendre de votre situation patrimoniale et financière.

Une fois ces points clarifiés, il vous faudra penser à effectuer un choix de SCPI. Il en existe plus d’une centaine sur le marché.

Pour cette étape de votre investissement, il est primordial que vous pensiez à étudier toutes les données relatives aux SCPI en ayant pris le soin auparavant de définir le type de SCPI sur lequel vous souhaitez investir ( des actifs de commerce, de bureau ou des actifs spécialisés?).

Pensez toutefois à vous tourner vers un professionnel en la matière, qui sera à même de réaliser avec vous toutes ces étapes et saura vous accompagner efficacement durant tout le processus d’investissement, du moment de votre décision d’investissement, au suivi de celui ci en passant par sa réalisation.

Investir en SCPI

COMMENT INVESTIR EN SCPI