SCPI ou Immobilier physique : Quel investissement est le plus avantageux ?

Les épargnants sont à la recherche de solutions d’investissement peu risquées et offrant des performances plutôt élevées. Mais avec les rendements générés par les contrats d’assurance vie et les livrets bancaires, force est de constater que ces solutions ne sont plus à privilégier.

Nombreux sont donc les français qui retournent vers la solution, qui a toujours constitué une valeur refuge, l’immobilier. Alors, pour un investisseur, la question est de savoir, SCPI ou immobilier physique, quel est le plus avantageux ?

SCPI ou immobilier physique

Pour rappel, l’investissement en SCPI consiste en l’acquisition de parts au sein d’une société qui a vocation à collecter auprès du public, de l’épargne afin de se constituer un patrimoine immobilier dont elle va assurer la gestion puis reverser sous forme de dividendes, les loyers issus de cette gestion.

Il apparaît donc que l’investissement en SCPI et l’immobilier physique ont un point commun : le sous jacent reste l’immobilier, la pierre.

Quel est l’investissement le plus avantageux ?

Les SCPI et l’immobilier sont deux investissements présentant une certaine sécurité pour l’investisseur, étant totalement dé corrélé des marchés financiers et de leurs fluctuations.

Toutefois, ces deux formes d’investissement dans l’immobilier présentent des différences qu’il convient de souligner :

  • Accessibilité : La SCPI est un support ouvert et accessible à un large public. En effet, le ticket d’entrée est faible (compter une centaine d’euros) pour devenir propriétaire d’un pourcentage du parc immobilier de la SCPI. De son côté, l’investissement en immobilier physique nécessite une mise de fonds beaucoup plus importante (des centaines de milliers d’euros).

De plus, il faut savoir que la SCPI offre un accès à de l’immobilier professionnel, ce qui n’est pas le cas dans un investissement en immobilier physique.

  • Gestion : l’une des principales exigences de la détention d’un bien immobilier physique est la gestion. En effet, lorsque vous procédez à l’acquisition d’un appartement ou d’une maison, il vous revient de vous occuper du paiement des impôts, taxes et autres charges ainsi que des travaux, trouver et gérer les locataires, etc. 

Dans le cas d’une SCPI, la gestion est déléguée à des professionnels. L’investisseur n’a à s’occuper de rien. Il perçoit juste les loyers.

  • Rendement : en termes de rendement, les SCPI ont généré 4,4% de rendement moyen sur L’ensemble du marché. Il convient donc dans le cadre d’un investissement, de sélectionner les meilleures.
  • Mutualisation du risque : Lors d’un investissement en SCPI, le risque est mutualisé. Que ce soit en terme de nature d’actifs ou des locataires, la SCPI veille à assurer une mutualisation des risques, ce qui dans le cadre d’un investissement en immobilier physique n’est pas le cas.
  • Diversification du patrimoine : le patrimoine en SCPI est largement diversifié et de plus en plus géographiquement. Pour un bien immobilier physique, il n’existe pas cette diversification géographique notamment pour des raisons pratiques de gestion.
  • Transmission de patrimoine : quand on détient un bien immobilier physique, au moment de la transmission de patrimoine se pose souvent le problème de l’indivision. La SCPI apporte une solution puisqu’elle permet de préparer et d’optimiser au mieux sa succession. En effet, en plus d’avoir la possibilité d’effectuer un investissement dont le montant est modulable, permettant à l’investisseur d’acquérir le nombre de parts qu’il souhaite, il a sa disposition, plusieurs méthodes pour optimiser au mieux sa succession grâce à la SCPI, évitant ainsi de créer une indivision ou de réduire les frais et droit de succession.
  • Liquidité : Revendre un bien immobilier physique prend généralement beaucoup de temps. Dans le cas d’une SCPI, cela est facilité d’autant plus qu’il s’agit de parts de société et de plus, grâce à sa forme juridique (SCPI à capital variable), l’investisseur peut facilement revendre ses parts et récupérer le montant de son investissement.

Vous l’aurez donc compris, les SCPI présentent bien plus d’avantages qu’un bien immobilier physique. En plus de générer un rendement supérieur, elles font appel pour leur gestion à des professionnels qui n’hésitent pas à tout mettre en œuvre afin de constituer un parc immobilier de qualité. 

Par ailleurs, elles sont tout aussi faciles d’acquisition que de revente puisqu’il existe un mécanisme prévu à cet effet. Autre point important, selon le type d’objectif que l’investisseur souhaite atteindre, les SCPI à acquérir peuvent être adaptées dans ce sens.