SCPI Pierre Plus

Parmi toutes les possibilités offertes pour placer son capital, il en est une qui ressort du lot, la SCPI !

La Société Civile de Placement Immobilier est un placement très attractif et une valeur sûre qui prospère dans le temps. Les revenus stables et réguliers qu’elle génère font de la SCPI un investissement de choix pour la retraite ou une vie de rentier si vous avez une bonne capacité d’investissement et que vous êtes jeune.

La SCPI, un placement attractif qui permet également de bâtir son patrimoine immobilier à partir d’un crédit pour bénéficier d’une déduction d’impôts sur les intérêts, sans oublier que les parts acquises peuvent être léguées en héritage.

Tout savoir sur la SCPI avant de s’engager

Saviez-vous qu’une part de SCPI peut être accessible à partir de 200 euros ? En effet, acheter de la pierre-papier demande un investissement moindre comparé à l’immobilier traditionnel. Vous pouvez acquérir plusieurs parts d’un immeuble locatif sans monopoliser toutes vos économies pour ce placement. De plus en SCPI, vous mutualisez les risques et vous vous dégagez de tout souci de gestion.

Les SCPI sont présentes dans plusieurs secteurs de l’immobilier et sont principalement réparties en trois catégories :

SCPI de rendement
– SCPI de plus-values
SCPI fiscales

Fiscalité des SCPI

Les revenus issus d’une SCPI sont considérés comme des loyers et donc imposés dans la catégorie revenus fonciers de votre déclaration d’impôts.

Pourquoi souscrire en parts de SCPI ?

A la question « Quel est l’intérêt d’acheter des parts dans une SCPI ? », nous pouvons répondre que l’investissement dans une SCPI permet :

– une diversité géographique de l’acquisition. Qui permet non seulement de se focaliser sur les zones à forte demande locative, mais en plus de diminuer le risque locatif qui de plus est réparti entre les épargnants.
– Aucun souci de gestion des biens, car pris en charge par la société de gestion. A chaque étape de la mise en place de la SCPI, puis de l’entretien des locaux et l’encaissement des loyers jusqu’à la liquidation au terme du patrimoine, vous avez seulement à recevoir trimestriellement votre rente.

Garanties et agréments

Les SCPI doivent répondre à certaines règles qui sont supervisées par l’AMF. Cette dernière veille à la régularité des opérations ainsi qu’au respect des obligations professionnelles auxquelles doivent répondre les sociétés gérant les SCPI.

Des documents d’information ainsi que des rapports ont caractère d’obligations pour tenir informé tout associé à la SCPI.

SCPI Pierre Plus

DECOUVREZ LA SCPI PIERRE PLUS

Exemple avec la société de gestion Ciloger

Un des critères les plus importants à analyser dans une souscription à des parts de SCPI est de connaitre qui commercialise celle-ci. Car la solidité de la SCPI repose sur le gestionnaire, plus le gestionnaire aura de l’expérience, des moyens, un réseau et une solidité financière, plus l’investissement sera viable et de qualité.

Intéressons-nous à une société qui sort d’une période de trouble et qui a depuis changé de patron pour mener une nouvelle stratégie.

Son métier

Ciloger est spécialisé dans l’administration de biens, l’investissement immobilier, l’asset management et la gestion juridique. Les investissements qu’elle mène sont réputés contrôlés et sûrs, c’est-à-dire qu’elle est prudente dans ses acquisitions.

Elle est un acteur majeur sur le secteur des SCPI et OPCI, notamment grâce à leurs deux produits phares qui sont, Pierreplus (composé pour 90% de murs de commerces situé en France) et Actipierre Europe (exclusivement des murs de commerces situés en Europe).

Quelques chiffres

Ciloger a été créé en 1984 avec l’appui de la Caisse des Dépôts et des Consignations. Aujourd’hui, elle compte trois actionnaires, GCE Service immobilier avec 45%, La Banque Postale avec 45% et la CNP Assurances avec 10%.

Elle gère un patrimoine immobilier de prés de 3,5 milliards d’euros composé de plus de 55 immeubles pour 34 000 associés.

La turbulence et le renouveau 2016

Elle mène une vie sans souci jusqu’à la fin de l’année 2011 début 2012 où un problème stratégique vient perturber le bon fonctionnement du groupe. En effet, en cette année 2011 prospère pour les deux SCPI phares du groupe, avec notamment une collecte de 80 millions d’euros pour Pierre plus.

Les SCPI à capital variable, qui fait que cette collecte doit être réinvesti dans les meilleurs délais pour ne pas plomber le rendement des SCPI. Car en période de collecte l’argent est placé sur des supports très peu rentables en attendant l’investissement.

Le problème de Ciloger a été de mal gérer cette collecte et de ne pas avoir investi dans les délais. Elle a donc été obligée de stopper la collecte précipitamment et de rembourser les personnes ayant déjà souscrit et en attente de jouissance.

Cependant, le pire a été évité, puisque que le rendement distribué était de 4,8% à 4,9% et la collecte a repris un mois plus tard. De là, Ciloger a vue Isabelle Rosignol prendre les rennes du groupe, avec pour challenge remettre les deux SCPI sur les rails et re gagné la confiance des investisseurs et des CGPI.

La première mesure a été de revaloriser le prix de la part pour les deux SCPI, une mesure très bien accueillie par la profession. Ciloger a donc tout pour faire de son futur, un futur prospère et c’est ce qui se passe aujourd’hui en 2016.

Ciloger

DECOUVREZ LA CILOGER