acquisition entreprise scpi

Du fait des rendements plus qu’intéressants qu’elles offrent, les SCPI sont entrées dans les bonnes grâces des épargnants/investisseurs français.

Rappelons que les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) ont pour objet la collecte de l’épargne auprès du public  par l’émission de parts de la société; épargne qu’elles investissent en procédant à l’acquisition d’un parc immobilier dont la location (gestion et l’exploitation) dégagera des revenus qui seront distribués à chaque associé proportionnellement au nombre de parts détenues.

Investissement en SCPI, la réponse à plusieurs objectifs patrimoniaux

L’investissement en SCPI est un type d’investissement qui répond à plusieurs objectifs patrimoniaux ; ce qui bien entendu, dépend fortement du statut de l’investisseur : particulier ou entreprise.

Constitution de patrimoine

Grâce aux SCPI, les épargnants peuvent se constituer un patrimoine. En effet, souscrire au capital d’une SCPI, c’est détenir une partie du patrimoine de la SCPI, en être propriétaire. Elles permettent donc de devenir propriétaire d’une fraction des biens immobiliers qu’elle détient. De plus, le niveau du ticket d’entrée nécessaire pour entrer au capital d’une SCPI la rend beaucoup plus accessible pour un plus grand nombre de personnes.

Diversification de patrimoine

Les SCPI présentent cet autre avantage d’offrir un accès à un marché immobilier plus vaste. Les biens qui constituent le parc immobilier de ces sociétés sont divers et variés. Il peut s’agir de : biens à usage d’habitation, de bureaux, de commerces : des secteurs définis par sa politique d’investissement.

Transmission de patrimoine

Grâce aux SCPI, les épargnants peuvent préparer la transmission de leur patrimoine.

Placement de trésorerie

Que l’on soit une personne physique ou morale, l’investissement en SCPI est à coup sûr, un moyen efficace de placer ses liquidités, sa trésorerie et de la faire fructifier.

Les SCPI, trois possibilités d’investissement

Les SCPI, sont un investissement souple. En effet, les investisseurs peuvent moduler leur investissements en fonction de leurs possibilités financières. De ce fait, quatre modes d’investissement sont possibles :

  • une acquisition classique de la pleine propriété au comptant
  • une acquisition classique de la pleine propriété à crédit
  • une acquisition en assurance vie
  • une acquisition en démembrement

4 méthodes investissement en scpi

Comment les entreprises peuvent elles placer et fructifier leur trésorerie ?

Les parts de SCPI acquises en démembrement sont le mode d’acquisition le plus avantageux pour les entreprises. En effet, ce mode d’acquisition leur permet non seulement de placer leur trésorerie mais aussi de la faire fructifier.

Le démembrement, c’est quoi ?

Le démembrement est une technique juridique qui permet de séparer la pleine propriété d’un bien en deux droits distincts : l’usufruit (le droit de jouir du bien) et la nue propriété (le droit d’en disposer).

Dans une optique de placement de trésorerie, l’acquisition de SCPI en démembrement est le placement idéal. L’entreprise devra donc acquérir les parts en qualité d’usufruitier, ce qui va lui permettre de percevoir des revenus générés par la SCPI.

Les avantages et les inconvénients de ce mode d’investissement pour l’entreprise

Comme pour tout investissement, celui en SCPI en présente également. En effet, en procédant à une acquisition en démembrement, l’une ou l’autre des parties ne paiera pas la totalité du prix de la part mais seulement le prix correspondant au droit qu’il a acquis (usufruit ou nue propriété) ; prix calculé en fonction de la durée de démembrement choisie.

Fiscalement, dans le cadre d’une acquisition des parts de SCPI en démembrement à crédit, l’entreprise, l’usufruitier dans ce cas, a la possibilité de déduire ses intérêts d’emprunts (lorsque c’est une acquisition en démembrement à crédit) des bénéfices fonciers réalisés.

En outre, par ce biais, l’entreprise se constitue ainsi un patrimoine en ne payant qu’une partie du prix d’acquisition et elle a également la possibilité de pratiquer un amortissement.

Inconvénients de la SCPI pour les entreprises

L’entreprise est redevable de l’impôt sur les revenus que la SCPI génère : les revenus sont soumis à l’IS. De plus, les parts démembrées sont peu liquides et la perception de revenus est limitée : sa durée est fixée par le contrat de démembrement mis en place.

SCPI Demembrement

DEFINITIONS ET EXPLICATIONS DE LA SCPI DEMEMBREMENT