diversification des scpi-tourisme

Les Sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) continuent de gagner en réputation auprès des épargnants. La stratégie de diversification des SCPI permet d’attirer un maximum d’investisseurs. Elles se tournent notamment vers plusieurs secteurs tels que l’hôtellerie, le tourisme, la santé.

Ce n’est pas sans raison que les SCPI se tournent vers ces secteurs. Depuis 2015, la France figure parmi les plus grandes destinations touristiques au monde. Les statistiques ne font que confirmer cette tendance. L’Hexagone a accueilli plus de 85 millions de visiteurs en 2015. Attirées par ces chiffres prometteurs, les SCPI tentent elles aussi de tirer profit de cette manne.

En effet, si certaines sociétés se spécialisent dans ce type d’investissements, d’autres y voient une opportunité de s’appliquer une nouvelle stratégie de diversification de leurs actifs.

Investir dans le tourisme apparaît donc comme une orientation pertinente, grâce aux mesures incitatives mises en place par le gouvernement dont l’objectif est d’atteindre la barre de 100 millions de touristes d’ici à 2020.

Dans la même logique, les SCPI commencent de plus en plus à investir au delà des frontières françaises, en Allemagne notamment en raison des spécificités du marché immobilier allemand qui est moins cher et beaucoup plus rentable.

Les terrains de camping, les complexes hôteliers et le secteur de la santé

Une chose est sûre, les SCPI ne limitent plus leurs transactions aux logements ou à l’immobilier d’entreprise. Elles offrent désormais un choix bien plus large aux épargnants. Certaines SCPI se concentrent par exemple sur les terrains de camping situés dans des régions touristiques très attractives. Ces zones se caractérisent par une offre diversifiée et par des prestations de haut niveau. Les terrains de camping acquis par les SCPI offrent ainsi d’excellents rendements.

D’autres sociétés optent pour l’investissement dans des complexes hôteliers, en France ou en Europe, dans les grandes capitales, en bord de mer ou dans des stations balnéaires. Un groupe comme Corum par exemple a récemment fait l’acquisition d’un complexe hôtelier aux Pays-Bas. L’immeuble est un bâtiment historique du centre ville de La Haye, face au Palais de Noordeinde. La gestion hôtelière est déléguée à une grande enseigne 4 étoiles qui rémunère la SCPI à travers un loyer.

Une SCPI telle que Primovie a quant à elle, fait le choix de concentrer ses investissements sur le secteur de la santé uniquement (cliniques, crèches, établissement EHPAD). Elle acquiert donc des immeubles destinés à être exploités dans le cadre de ce type d’activités et perçoit de ses locataires un loyer.

La stratégie de diversification des SCPI : aller vers l’international

Ce type d’investissement correspond et s’inscrit clairement dans la stratégie de diversification des SCPI. Plus généralement, en investissant en Allemagne, en Belgique, en Italie, en Pologne ou aux Pays Bas, les SCPI visent à consolider leurs rendements en profitant des opportunités d’investissement de ces pays.

Même dans le cas de sociétés spécialisées dans l’hôtellerie, les investissements dans plusieurs types d’activités, associés à des choix judicieux en termes de zones géographiques à travers l’Europe, ont permis à la plupart des acteurs de garder une certaine stabilité de leurs rendements.

Pour conclure, investir dans des secteurs tels que le tourisme, l’hôtellerie, la santé ou encore investir à l’international permet aux SCPI de dégager et d’offrir d’excellents rendements aux associés, toujours est-il qu’il faut bien sélectionner la SCPI sur laquelle investir.

Les SCPI comme les porteurs de parts tendent à trouver dans ce type de placements une solution pour diversifier leurs actifs.