COMMENT FINANCER UN INVESTISSEMENT EN SCPI ?

Il convient avant tout de bien distinguer le financement d’une résidence principale et d’un investissement locatif. La SCPI est un investissement locatif immobilier, les conditions de financement sont donc un peu différentes de celles d’un financement de résidence principale.

Pour financer un investissement en SCPI, plusieurs solutions existent. Tout d’abord, il est possible de faire une demande auprès de sa banque. Attention dans ce cas précis le banquier ne connaît pas forcément le support SCPI et surtout va essayer de vous obliger à investir dans les « SCPI maisons » de la banque. Les SCPI bancaires n’étant pas les plus qualitatives du marché (avec un rendement inférieur à la moyenne du marché), le financement par sa propre banque est donc souvent peu intéressant sauf si le banquier accepte de financer les SCPI de votre choix que vous aurez choisi avec les conseillers de Portail SCPI.

Portail-SCPI propose à ses clients des offres exclusives de financement dédiées aux SCPI grâce une cellule spécialisée.


9

Banques Partenaires

25 ans

Durée Maximale

10000 €

Premier Financement Possible

1 %

Frais De Courtage

La solution optimale pour financer un investissement en SCPI est de solliciter un courtier en crédit immobilier spécialisé dans le financement de SCPI. Le courtier pourra alors obtenir un taux compétitif avec une banque qui maîtrise le financement de parts de SCPI sans contreparties commerciales trop sévères.

En fonction du profil patrimonial du client (propriétaire de sa résidence principale ou non, montant à financer, épargne constituée, taux d’endettement etc) le courtier va se tourner vers la meilleure offre de financement qui répondra aux exigences du client.


    Pour maximiser l’effet de levier du crédit il est préférable de ne pas mettre d’apport dans le cadre d’un financement d’un investissement immobilier locatif. Ainsi il faudra toujours minimiser l’apport. Dans le cadre de la SCPI à crédit, aucun apport ne sera demandé si 2 critères principaux sont rassemblés : épargne globale correspondant à minima à 20 % de la somme empruntée souhaitée et être propriétaire de sa résidence principale.

    Les taux d’emprunts immobilier pour un investissement locatif sont toujours plus élevés que ceux dédiés à l’acquisition de sa résidence principale. Dans le spectre de la SCPI cela sera également le cas et il est plus couteux en termes d’intérêts de financer des SCPI qu’un bien traditionnel. Ainsi sur 15 ans les taux sont en général supérieurs à 2%. Néanmoins, grâce à la déductibilités des intérêts d’emprunts cela ne remet pas en cause la rentabilité de l’investissement.

    Dans le cadre d’investissement immobilier locatif les banquiers préfèrent il est vrai que le client à financer soit propriétaire de sa résidence principale. Néanmoins il est devenu dans certaines régions françaises très difficile d’accéder à la propriété (région parisienne par exemple). Il existe donc des offres dédiés aux non propriétaire mais un apport de 10 % sera demandé par la banque.

    L’achat de parts de SCPI permets de mutualiser ses risques mais aussi d’être plus flexible sur le ticket d’entrée. Ainsi, les premières offres de prêts à la consommation dédiés aux SCPI commencent à partir de 10 000 € et les prêts immobiliers à partir de 50 000 €.