Les GFI - image

Les épargnants sont de plus en plus nombreux à rechercher des solutions leur permettant de se constituer efficacement un patrimoine. Plusieurs solutions existent sur le marché dont notamment l’investissement dans les groupement forestier d’investissement (GFI). En effet, les bois et forêts constituent une filière importante puisqu’elle réalise un chiffre d’affaires, d’environ 60 milliards d’euros générés notamment grâce à l’existence et l’exploitation d’une importante surface boisée en France.

Il s’agit d’une solution d’investissement exotique, qui présente l’avantage de permettre de se constituer un patrimoine tout en bénéficiant de réduction d’impôt. Comment cela fonctionne t-il ?

Investissement bois et forêts, qu’est ce que c’est ?

Investir dans les bois et forêts est sans conteste une solution d’investissement à privilégier lorsqu’on souhaite se constituer et diversifier son patrimoine. En effet, il s’agit de réaliser un investissement de long terme sur un actif totalement dé corrélé des marchés financiers et qui donc, de ce fait, n’est pas soumis aux diverses fluctuations de ce marché.

De manière pratique, il va s’agir d’acquérir une portion de forêts, qui va être exploitée pour produire du bois et le commercialiser. Les revenus issus de cette activité sont reversés aux investisseurs.

Bien que souvent considérés comme à risque, l’investissement en bois et forêts présente bien plus d’avantages qu’il n’y parait.

Avantages d’un investissement en bois et forêts

Les avantages d’un tel investissement sont nombreux. En effet et comme dit plus haut, il s’agit d’un actif dé corrélé de l’évolution des marchés. L’investisseur n’est donc pas exposé aux divers risques de ces marchés.

De plus, la filière bois et forêts est une filière importante en France ce qui permet de classer la France, 4ème producteur européen de bois ; il s’agit donc d’un secteur stable.

Cet investissement offre également de bénéficier d’actifs diversifiés tant d’un point de vue géographique, mais aussi des essences, du mode de gestion et d’exploitation, etc.

Le dernier avantage de ce type d’investissement et non pas un des moindres est l’avantage fiscal qu’il génère.

L’investissement en bois et forêts peut être fait : En direct ou un groupement forestier d’investissement (GFI).

Les GFI, fonctionnement et avantages

Les GFI, Groupement Forestier d’Investissement sont des Groupements spécifiques à l’investissement dans les bois et forêts. Ce sont des groupements ayant reçu un agrément de la part de l’autorité des marchés financiers (AMF).

Leur fonctionnement est calqué sur celui des SCPI. En effet, le GFI se charge de lever des fonds en vue de l’acquisition de massifs forestiers destinés à être exploités et dont les revenus générés seront reversés aux investisseurs.

Tout comme les SCPI, le ticket d’entrée des GFI est d’un faible montant.

GFI, avantages fiscaux

Que l’investissement en bois et forêts soit réalisé en direct ou via un GFI, les avantages fiscaux sont les mêmes à savoir :

  • Une réduction d’impôts sur le revenu de 18%.

Les contribuables ayant réalisé ce type d’investissements peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt de 18% dans la limite de 5700 euros pour une personne seule et 11400 euros pour couple. En contrepartie, les investisseurs doivent s’engager à conserver leurs parts pour une durée d’au moins 8 ans.

  • En matière de donation et de succession

Les parts de GFI sont exonérées de droits de mutation à titre gratuit sur les successions et donations entre vifs à concurrences des trois quarts de leur montant.