Parmi les biens immobiliers détenus par une SCPI de Commerces, on cite notamment les Retails Parks. Voici l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur cette typologie d’actifs.

Certaines SCPI de Commerces détiennent dans leurs portefeuilles d’actifs des Retails Parks. Cette catégorie d’actifs immobiliers est particulièrement recherchée par les sociétés de gestion des SCPI. Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, des questions restent sans réponse : que-ce qu’un Retail Park ? Quels sont les avantages ? Comment investir ?

Le terme anglais « Retail Park » est employé pour désigner un centre commercial à ciel ouvert. Il regroupe généralement des bâtiments commerciaux et différents points de vente. Pour rendre un Retail Park plus accessible, un parking est mis à la disposition des clients. Des voies de circulation et des espaces verts y ont été aménagés pour optimiser le parcours client. Souvent, la gestion d’un Retail Park est assurée par un opérateur unique.

Des Retails Parks sont très recherchés pour venir constituer le patrimoine immobilier d’une SCPI (ou Société Civile de Placement Immobilier) car ils sont particulièrement rentables. Le rendement tiré d’un Retail Park varie en fonction de son emplacement et de sa taille. Il convient de souligner que différents types de Retails Park existent et qu’il est important de les connaître avant tout investissement.

La forme la plus classique d’un Retail Park est celle qui intègre en enfilade plusieurs boutiques dans un seul bâtiment commercial. Parfois, il y a d’autres constructions, mais en nombre limité. Un parking, se trouvant au centre du complexe, accueille les véhicules des commerçants et des clients. Pour aller d’un point de vente à un autre, il faut généralement emprunter la voie extérieure.

Un Retail Park implanté en France peut se transformer en un village commercial. En d’autres mots, les boutiques qui s’y trouvent sont organisées autour d’un thème commercial unique. Certes, il s’agit de constructions indépendantes mais elles affichent toutes le même style architectural. De taille souvent réduite, ces dernières sont rattachées entre elles. Le thème d’un Retail Park type village change régulièrement. Presque invisible, le parking s’installe toujours à l’extérieur du centre commercial.

Très répandu aux États-Unis, le « Street-Mall » a modernisé l’univers des Retails Parks. Il s’agit d’une rue spécialement aménagée pour accueillir les visiteurs d’une façon inédite. Souvent, des places végétalisées contribuent à améliorer l’expérience d’achat dans un Retail Park « Street-Mall ». Au centre de la rue commerciale, une ligne paysagère confère aux places une allure plus sophistiquée. Quoi qu’il en soit, le Retail Park californien reste une référence dans ce domaine.

Il est possible de trouver des Retails Parks Open Sky dans certaines villes françaises. Ils sont très sophistiqués, tout comme les « Street-Mall ». Cependant, ils ont un style plus distinctif (plus ou moins intimiste). À la différence des autres types de Retails Parks, il n’y a pas de rue commerciale. Les enseignes présentes dans un Retail Park Open Sky n’affichent pas les mêmes styles architecturaux. En revanche, les façades sont uniques. De plus, chaque boutique s’intègre de manière parfaitement homogène. Fermé et/ou ouvert, un Retail Park Open Sky peut être de forme ronde, ovale ou carrée.

Désormais vous connaissez les différents types de Retails Parks qui peuvent composer le parc immobilier locatif d’une SCPI. Mais, est-ce vraiment intéressant d’investir dans cette catégorie de SCPI ? Quels sont les avantages ?

4 bonnes raisons d’investir dans une SCPI murs de magasins et commerces

Vous avez sûrement déjà songé à intégrer des parts de SCPI Commerces dans votre portefeuille d’investissement. Sachez qu’elles sont accessibles à partir de quelques centaines d’euros. C’est notamment le cas des SCPI Actipierre 1, 2, 3 et Actipierre Europe. (Au moment de la rédaction de cet article), elles affichent respectivement des prix acquéreurs de 540,96 €, 281,52 €, 292,56 € et 210 €. Bien entendu, s’il s’agit de votre première souscription, la société de gestion vous impose d’acheter un certain nombre de parts (5 ou 10 en général).

En somme, il est facile, pour un investisseur particulier, d’acquérir un Retail Park dans son intégralité. L’option la plus rapide et la moins coûteuse consiste à investir dans une SCPI Commerces ou de murs de magasins.

Les SCPI délivrent chaque année des rendements avoisinant les 5 % ce qui permet de se constituer des revenus complémentaires pour la retraite. Pour dégager des rendements plus importants, adoptez une stratégie basée sur la diversification de votre portefeuille de SCPI. N’oubliez pas d’y ajouter des SCPI fiscales. Vous optimisez ainsi la fiscalité afférente aux revenus fonciers générés par vos parts.

Le parc immobilier détenu par une SCPI se compose de différents types d’actifs immobiliers. Il s’agit, en général, de bureaux, commerces, de locaux logistiques, d’entrepôts ou encore de locaux d’activité. Cela permet de mutualiser les risques de l’investissement immobilier (d’un point de vue locatif et foncier). Ils sont, en effet, répartis entre plusieurs centaines d’actifs et plusieurs centaines de locataires.

La gestion locative de l’ensemble du patrimoine d’une SCPI est déléguée à une société de gestion agréée par l’AMF (ou l’Autorité des Marchés Financiers). Les porteurs de parts ou les associés n’ont aucune contrainte de gestion locative et immobilière, le rendement délivré est net de charge.

Vous pouvez effectuer votre première souscription sur Portail-SCPI.fr. Vous y trouverez toutes les informations essentielles relatives aux SCPI. Composez le 01.44.09.87.13 pour entrer en contact avec un conseiller aguerri.

Benoit Yerle
[email protected]

Benoît Yerle, diplômé en Ingénierie Economique et Financière de l'Université Paris Dauphine et conseiller en gestion de patrimoine depuis 2013. Expert en SCPI, produits financiers et produits exotiques.

CIF : E009507 Orias : 20009087