Emprunter

Lorsqu’on a un achat important à faire ou un projet de vie à financer, on a le choix entre utiliser l’argent que nous avons mis de côté, utiliser un argent investi, ou emprunter. Comment faire le bon choix entre ces différentes solutions ?

Voici un email que nous avons reçu récemment par l’un de nos clients :

Chalet investissement SCPI« J’envisage de faire l’acquisition d’un chalet qui a appartenu à la famille et qui me tient à cœur. Je parle d’une acquisition qui sera autour des 250 000 euros. J’ai un portefeuille actions d’environ 500 000€. Sur les 5 dernières années, j’ai pu réaliser des rendements autour de 10% par an. La question que je me pose est: est-il préférable que je ponctionne de l’argent de mon portefeuille pour faire l’acquisition de ce chalet ou est-il préférable que j’emprunte sur 7 ans à un taux de 3% ? Je n’ai pas de dettes par ailleurs. N’est-ce pas là un scénario où il est préférable d’emprunter ?». Matthieu.

A noter que Matthieu ne demande pas là s’il faut emprunter de l’argent pour investir. Il est en train de demander ce qui est préférable pour financer son projet entre utiliser ses propres fonds ou emprunter. C’est une question différente, car il détient déjà les fonds nécessaires pour payer cash son investissement.

Si vous êtes dans une situation similaire à celle de Matthieu, vous devez aussi considérer les notions de risques et de temps. Matthieu a raison de prendre en compte ses performances historiques qui sont en moyenne de 10% et de les comparer au coût du prêt qui est lui de 3%.

Ceci dit, les 10% ne sont pas forcément garantis surtout s’il est uniquement investi en actions. En l’espace d’un an, sa performance peut chuter. Son délai de financement est de 7 ans, ce qui n’est pas tout à fait du long terme pour un portefeuille orienté action.  Une mauvaise année peut lui coûter cher.

Si Matthieu avait 10 ou 20 ans, une mauvaise année aura moins d’impact sur la performance globale parce qu’il aurait plusieurs autres années pour rééquilibrer et faire fructifier son portefeuille. Mais sur 7 ans c’est prendre un certain risque.

Dans le cas de Matthieu, s’il utilise l’argent de son portefeuille pour financer son projet, cela veut dire qu’il économise 3% – cela signifie quelque part qu’il s’assure un rendement de 3% en faisant ce choix. S’il choisit de faire un prêt, il est gagnant uniquement si son portefeuille continue d’avoir un rendement supérieur à 3%.

Si son rendement moyen demeure à environ 10% par an, il est très largement gagnant.  Finalement, la seule chose que Matthieu doit réaliser est de s’assurer que ses investissements fassent plus de 3% par an.

Donc si vous étiez à la place de Matthieu, la question que vous vous serez posée serait la suivante :

Préférez-vous, vous assurer d’un rendement sûr de 3% ou bien faire un investissement intelligent afin d’avoir un meilleur rendement que ces 3% sur 7 ans ?

Ce que nous préconisons est de recourir à ce prêt  de 3%, car il est assez aisé de faire des investissements beaucoup moins risqués que le portefeuille actions de Matthieu et qui dépassent un rendement de 3%.

Ainsi, Matthieu pourrait emprunter 250 000€ sur 7 ans à 3%, et investir son portefeuille action dans un investissement moins risqué tels que les SCPI qui rapportent en moyenne plus de 5% par an. Il est ainsi gagnant, et ce en prenant beaucoup moins de risque que s’il était resté sur un investissement en action uniquement.