fbpx

Préparer sa retraite avec des revenus réguliers

Simulez votre investissement en SCPI
ans
Au bout de 10 ans votre patrimoine (hors fiscalité) s'élèverait à : -----

Pour de nombreuses personnes, préparer sa retraite avec des revenus stables et réguliers est une préoccupation importante. Pour cela, de nombreuses possibilités de placement et d’investissement pour faire fructifier l’épargne s’offrent aux épargnants.

Dans ce labyrinthe d’options, un investissement sort du lot, il s’agit de la Société Civile de Placement Immobilier (SCPI). Ce placement hybride vous permet de vous assurer un complément de revenu à la retraite tout en préparant votre héritage.

La SCPI (Société civile de placement en immobilier) est un véhicule d’investissement qui vous permet de vous constituer un patrimoine immobilier. Bien que similaire, il ne faut pas confondre immobilier classique et SCPI. En effet, en SCPI l’investisseur ne détient pas de bien physique, mais des parts dans un parc immobilier qui est composé de plusieurs dizaines de biens.

Les SCPI de rendement cherchent majoritairement à investir dans des parcs immobiliers destinés à de la location professionnelle (bureaux, entrepôts, commerces). Il existe aussi des SCPI qui investissent dans d’autres secteurs comme celui de la santé, c’est le cas de Pierval Santé, ou celui de l’habitation, comme la SCPI Kyaneos Pierre.

Avec un rendement moyen de 4.18% en 2020, les SCPI figurent parmi les produits d’épargne les plus rentables et stables du marché. Naturellement, le taux de rendement peut varier d’une SCPI à une autre et il reste important de se rapprocher d’un conseiller en gestion patrimoine avant d’effectuer cet investissement.

En SCPI de rendement, le délai de jouissance est généralement le premier jour du 5 ème mois. Les SCPI versent en grande majorité les loyers de façon trimestrielle à tous ses actionnaires. Il existe cependant une société de gestion SCPI qui déroge à la règle et choisit de verser les loyers de façon mensuelle pour ces trois SCPI : Corum Origin, Corum XL et Corum Eurion.

Contrairement au placement en immobilier classique, la société de gestion qui pilote la SCPI s’occupe directement de tous les soucis liés à la gestion (gestion locative, entretien, travaux, gestion des impayés, etc.). Au-delà d’apporter un gain de temps conséquent, la société de gestion vous permet également de percevoir tous les loyers nets de toute charge.

Quand on cherche à préparer sa retraite, le but premier n’est pas forcément d’obtenir des résultats sur investissement immédiat mais d’optimiser ses revenus sur un horizon donné. Pour ce profil, un type de SCPI sort du lot : il s’agit de la SCPI en démembrement temporaire.

La SCPI en démembrement temporaire est un contrat entre deux parties : le nu-propriétaire et l’usufruitier. L’usufruitier est le plus souvent une entreprise qui cherche à rentabiliser sa trésorerie. De son côté, le nu-propriétaire est un investisseur souhaitant placer ses économies sans chercher à avoir des revenus complémentaires dans l’immédiat.

L’usufruitier jouit de la propriété durant toute la durée du démembrement, dans le cas de la SCPI : il touche donc les revenus locatifs qui en émanent. Quant au nu-propriétaire, il dispose du bien et récupère la pleine propriété à la fin du démembrement.

Le démembrement temporaire se déroule généralement entre 5 et 10 ans, il peut dans certains cas être plus court ou plus long en fonction des clefs de répartitions des SCPI. L’avantage principal pour les deux parties reste de pouvoir investir en SCPI à moindre coût.

Aussi, si vous souhaitez préparer votre retraite sans alourdir votre assiette fiscale dans le temps présent, investir en nu-propriété est une excellente stratégie. De fait, en investissant en nue-propriété, vous ne serez pas imposable sur ce placement durant la durée du démembrement puisque vous ne toucherez aucun revenu locatif (ceux-ci seront touchés et déclarés par l’usufruitier). De plus, investir en nue-propriété permet de sortir votre investissement de l’assiette taxable de l’IFI durant la période de démembrement.

Ainsi, investir en démembrement vous permet de payer vos parts moins chères, échapper à la fiscalité des revenus fonciers dans un laps de temps donné et, en contrepartie, toucher le fruit de la SCPI à la fin du démembrement, et ce, à vie ou jusqu’à la revente.

Si l’investissement se fait suffisamment à l’avance, alors, il peut être un véritable moyen de maximiser vos revenus arrivés à la retraite en échange d’un effort d’épargne durant votre période active.

Il est important de noter que les SCPI sont imposables et assujetties à l’IFI. Il vous faudra donc déclarer chaque revenu perçu grâce aux loyers de manière et payer l’imposition propre aux revenus fonciers et votre tranche marginale d’imposition. Au-delà de cet aspect, ils sont également sujets aux frais de succession lors du décès du détenteur des SCPI.

Aussi, pour protéger ses héritiers d’éventuels frais de succession, les SCPI en démembrement viager peuvent être un bon moyen de prévenir et d’assurer votre succession. Dans ce cas précis, le nu-propriétaire est l’héritier, l’usufruitier, le détenteur quant à lui continuera de percevoir les fruits jusqu’à son décès. Le nu-propriétaire pourra ainsi jouir du fruit sans aucuns frais de succession.