Quel montant investir en SCPI

Les SCPI sont devenues au fil de ces dernières années, le placement star auprès des épargnants et pour cause le support d’investissement présente un couple rendement/risque intéressant. Acquérir des parts de SCPI est un choix d’investissement à part entière qui nécessite de la part de l’épargnant, la prise en compte d’un certain nombre de facteurs.

Une fois la décision d’investir prise, il est une question que beaucoup se posent : quel montant investir en SCPI ? Quel budget allouer à l’investissement ?

SCPI, ce qu’il faut savoir sur cette solution d’investissement

La SCPI, Société Civile de Placement Immobilier a pour vocation de se constituer un patrimoine immobilier grâce aux fonds collectés auprès des épargnants. Par la suite, son rôle sera de gérer les biens acquis (trouver des locataires, collecter les loyers, assurer la gestion courante des actifs,etc)

En contrepartie de leur investissement, les épargnants percevront un revenu versé sous la forme de dividende. Celui-ci est calculé au prorata du nombre de parts détenues.

La SCPI a la particularité de renfermer plusieurs avantages

La SCPI a la particularité de renfermer plusieurs avantagesAvant toute chose, il convient de savoir que la SCPI permet d’investir dans de l’immobilier. Le plus de ce placement est qu’il offre un accès à l’immobilier professionnel à un coût faible.

En effet, les minimums d’acquisition de parts de SCPI varient selon les sociétés de gestion mais de manière générale, on peut compter une centaine d’euros pour un premier investissement. Il apparaît donc que la SCPI s’adresse à un large public d’investisseurs.

Outre cet avantage, qui n’est pas des moindres, la SCPI offre une rentabilité supérieure à celle qui peut être attendue des livrets bancaires par exemple, ou encore des contrats d’assurance vie en fonds euros. Et le risque du placement ?

La SCPI présente la spécificité d’exposer les épargnants à un risque modéré., le sous jacent étant l’immobilier, connu pour être dé-corrélé des marchés financiers et boursiers.

Aussi, la SCPI permet de mutualiser le risque locatif d’une part, par la sélection d’actifs topologiquement différents et occupés par des centaines de locataires différents mais d’autre part par une diversification géographique importante. Cette gestion est le fruit de l’application d’une politique d’investissement et de gestion préalablement établie et à laquelle la SCPI se conforme.

Autre point important, la liquidité du placement. En effet, les parts de SCPI, offrent une liquidité relativement importante surtout lorsqu’il s’agit de SCPI à capital variable. Il existe un marché de la revente de ces parts.

Il faut savoir que la SCPI à elle seule, permet de répondre à plusieurs objectifs patrimoniaux : la création de patrimoine, la constitution de revenus complémentaires, la préparation de la retraite, la défiscalisation ( dans ces cas, on a souvent recours aux SCPI Fiscales dont le principe de fonctionnement est calqué sur celui des dispositifs de défiscalisation) , la transmission de patrimoine.

De ce fait, la SCPI peut être utilisée de plusieurs manières et leur mode d’acquisition peut être adapté à la situation de l’investisseur et à son objectif. Pour rappel, les SCPI peuvent être acquises selon différentes modalités :

  • En cash/ au comptant : cela suppose un règlement par chèque ou un virement ;
  • A crédit : via une crédit immobilier contracté auprès d’une banque ;
  • Via un contrat d’assurance vie : la SCPI peut être choisie comme support à intégrer au contrat d’assurance vie ;
  • En démembrement : grâce à cette technique juridique l’un ou l’autres des droits de propriété peut être acquis par l’investisseur.

Si ce support d’investissement présente tous ces avantages, quel montant investir en SCPI ?

Si ce support d’investissement présente tous ces avantages, quel montant investir en SCPIComme vu plus haut, l’investissement en parts de SCPI est accessible aux épargnants grâce à son faible ticket d’entrée. En outre, l’investissement est tout à fait flexible et modulable en fonction du profil de l’épargnant.

De ce fait, un montant d’investissement ne peut être exigé. En effet, celui-ci va dépendre de deux facteurs principaux : la situation patrimoniale du client et son objectif.
Pour un investissement au comptant, le montant d’investissement pour une personne souhaitant se constituer des revenus complémentaires ne sera pas le même que pour une personne souhaitant préparer sa retraite par exemple. De la même manière, ce montant sera différent pour une personne souhaitant réduire ses impôts que celui d’une personne souhaitant capitaliser.

En fonction des capacités des épargnants, il pourra être recommandé d’avoir recours au crédit, ce qui augmentera dans certains cas, les montants d’investissements.
Dans ce cas précis, les banques, en fonction de leurs offres, peuvent exiger un minimum d’investissement qui est généralement fixé à 50 000 euros.

La SCPI permet donc de diversifier son patrimoine et ne nécessite pas un gros capital ou une forte capacité d’emprunt. Il faut néanmoins tenir compte du nombre de parts minimum exigé par la société de gestion.

Lorsqu’on débute l’investissement dans l’univers des SCPI, l’on a tendance à commencer par un faible montant d’investissement. Mais, il faut savoir que vous avez la possibilité au fil du temps, de renforcer vos positions en procédant à une acquisition quand vous le souhaitez.

C’est d’ailleurs dans cette logique que certaines sociétés de gestion ont mis en place deux options :

  • Le réinvestissement automatique des loyers : le principe veut que les loyers générés par vos parts, au lieu de vous être reversés, servent à racheter automatiquement de nouvelles parts ;
  • L’épargne immobilière : grâce à cette option, vous avez la possibilité d’opter pour un prélèvement sur votre compte bancaire, à la fréquence de votre choix (mensuelle, trimestrielle, annuelle), d’une somme servant d’investir en SCPI.

En conclusion, la SCPI est une solution d’investissement innovante associée à un risque modéré et qui offre des avantages tels que la diversification des actifs et des zones géographiques des investissements. Elle reste tout à fait souple et modulable et s’adapte à chaque profil d’investisseur.

Le marché des SCPI étant un marché très large et les problématiques de chacun, différentes les unes des autres, n’hésitez pas à contacter nos conseillers afin qu’ils vous aident à définir la meilleure stratégie d’investissement selon votre profil patrimonial.