scpi ou fcpi

Comme vous pouvez le constater, SCPI et FCPI se prononcent et s’écrivent quasiment de la même façon. Ainsi, nombreuses sont les personnes qui confondent les deux. Nous allons donc ici étudier et expliquer les principales différences entre les 2 supports d’investissement qui sont au final très différents.

Vous souhaitez investir en FCPI ?

Portail-SCPI est avant tout un cabinet de gestion de patrimoine. Nos conseillers sont à votre disposition pour toute problématique et opération de défiscalisation. Ayant accès à tout le marché, particulièrement sur les FCPI et les FIP, et ce en toute indépendance, cela permet à nos clients de profiter de produits sélectionnés, des frais compétitifs et un conseil personnalisé.

N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir plus d’information sur les FCPI et éventuellement être accompagné dans votre investissement gratuitement.

Les principales différences entre SCPI et FCPI

Tout d’abord que veulent dire les 2 termes ? SCPI correspond à Société Civile de Placement Immobilier. Il s’agit d’un véhicule d’investissement validé par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) qui a pour principal objectif de délivrer un revenu trimestriel à son propriétaire.

Un FCPI est un Fonds Commun de Placement dans l’Innovation. Le « I » est donc très différent entre les 2 produits : un pour immobilier et l’autre pour l’innovation. Voilà pourquoi il ne faut surtout pas confondre les 2.

Parmi les rares points communs entre les SCPI et les FCPI on en dénombre principalement deux :

  • Ils font tous deux appel public à l’épargne, suite à un agrément et un contrôle permanent de l’AMF.
  • Ils octroient une réduction de l’impôt sur le revenu (attention seulement pour les SCPI fiscales). Néanmoins, le sous-jacent proposé reste très différent entre les 2. La SCPI repose sur de la pierre alors que le FCPI possède un sous-jacent action. Le FCPI est tout simplement du capital investissement. Les investisseurs apportent du capital à des sociétés innovantes nécessiteuses de capital pour financer leurs croissances. Le marché des SCPI est nettement plus important que le marché des FCPI.

la-défense-fcpi-scpi

Le mode de fonctionnement des FCPI

D’un point de vue juridique, les FCPI ont l’obligation de positionner au minimum 60 % de la collecte sein de petites et moyennes entreprises innovantes. Ces dernières sont dénombrées et validées par les critères de sélection de Oséo (Banque publique d’investissement) ou encore grâce à un ratio budget Recherches & Développement sur chiffre d’affaires supérieur à 33 %.

On peut aisément comprendre que les FCPI ont un profil de risque assez important, car même si les 40 % des capitaux restant peuvent être placés sur des actifs moins volatils (et donc moins risqués) cela n’enlève pas au produit son coté risqué.

Il n’est donc pas rare de trouver des FCPI avec de très mauvaises performances (souvent négatives). Les FCPI ont d’ailleurs des taux de corrélations très faibles entre eux avec des performances variées.

Le principal attrait proposé par les FCPI est donc la « carotte » fiscale qui y est rattachée. En effet, l’investisseur peut déduire, l’année faisant suite à l’investissement, 18 % de la somme investie. Mais cette réduction d’impôt rentre dans le plafonnement des niches fiscales de 10 000 € par foyer fiscal.

Conclusion : SCPI ou FCPI ?

Comme nous venons de le voir, SCPI et FCPI sont au final très différents avec deux types de sous-jacents fondamentalement hétérogènes.

On peut également préciser que les objectifs rattachés à la souscription de ces véhicules d’investissement sont généralement différents (on parle souvent de SCPI de rendement et non de SCPI fiscale) : création de capital, revenus complémentaires contre défiscalisation.

Les conseillers de Portail-scpi se tiennent à votre disposition pour répondre et vous accompagner en fonction de vos objectifs d’investissements, qu’ils soient en SCPI ou en FCPI.