SCPI fiscale quels sont les différents types -image

Les SCPI fiscales sont une catégorie de SCPI ayant vocation à permettre à leur détenteur, de bénéficier d’une réduction d’impôt. En effet, ces SCPI n’ont pas vocation à générer et distribuer du revenu mais plutôt à bénéficier de réductions d’impôts.

Il faut savoir qu’il existe trois types de SCPI fiscales dont les avantages dépendent des lois de défiscalisation auxquelles elles sont rattachées.

Les SCPI Pinel : une réduction d’impôts étalée dans le temps

Les SCPI Pinel sont l‘une des catégories de SCPI fiscales les plus connues. En effet, ce sont des SCPI qui permettent de bénéficier des avantages fiscaux offerts par la loi Pinel.

Pour rappel, celle ci permet aux investisseurs de bénéficier d’une réduction d’impôts allant de 12 à 21%. Cette réduction d’impôts est conditionnée par :

  • l’acquisition d’un bien d’une valeur maximale de 300 000 euros ;
  • le respect d’un zonage spécifique ;
  • la prise d’un engagement de location de 6, 9 ou 12 ans permettant de bénéficier d’une réduction d’impôts de 12, 18 ou 21% ;

La réduction d’impôts en SCPI Pinel dépend donc de la durée de location du bien.

Exemple de SCPI Pinel :

scpi fiscalesUrban Vitalim : une SCPI Pinel gérée par Urban Premium

Urban Vitalim est une SCPI de type Pinel, gérée par la société indépendante, Urban Premium. La SCPI a pour stratégie d’investissement, de se constituer un patrimoine immobilier résidentiel en centre ville, dans les zones Pinel.

Ainsi, elle va acquérir des immeubles :

  • anciens à réhabiliter ;
  • de bureaux à transformer en logements ;
  • des immeubles neufs ou en VEFA.

Caractéristiques

  • Prix de souscription : 500 €;
  • Minimum de souscription : 10 parts ;
  • Délai de jouissance : 1er jour du mois au cours duquel est intervenue la souscription ;
  • Condition de l’avantage fiscal : conservation pendant une période minimale de 12 ans à compter de la mise en location du dernier immeuble livré.

Pourquoi investir en SCPI Pinel ?

  • en SCPI Pinel, la réduction d’impôts (12, 18 ou 21%) est calculée sur 100% du montant de la souscription ;
  • vous investissez dans l’immobilier d’habitation avec une mise de fonds faible ;
  • vous disposez d’un bien dont la gestion est assurée par un professionnel ce qui décharge du souci de gestion ;

Les SCPI Malraux : une réduction one shot

scpi fiscalesTout comme la SCPI Pinel, la SCPI Malraux fonctionne selon les mêmes conditions et modalités que la loi de défiscalisation à laquelle elle est adossée : la loi Malraux.

En effet, la loi Malraux est une loi qui permet de bénéficier en une seule fois (d’où, le caractère one shot) d’une réduction d’impôts de 22% ou 30% selon la zone géographique où se situe le bien.

Les conditions pour en bénéficier sont entre autres :

  • procéder à l’acquisition d’un bien ancien ayant vocation à être rénové ;
  • effectuer les travaux de rénovation nécessaires ;
  • prendre un engagement de location d’une durée minimale de 9 ans ;

Le montant de la réduction d’impôt est calculé sur le montant des travaux.

Les SCPI Malraux vont donc acquérir des biens anciens, à rénover.

Avantages de la SCPI Malraux

Les SCPI Malraux permettent d’accéder à de l’immobilier de prestige avec une mise de fonds faible. De plus, l’investissement en lui même va permettre de bénéficier d’une réduction d’impôts plus ou moins importante. Et qui n’est pas soumise au plafonnement des niches fiscales.

Outre ces avantages, la SCPI Malraux présente les avantages d’une SCPI classique à savoir : la mutualisation du risque, la diversification du patrimoine, etc.

Exemple de SCPI Malraux :

Urban Prestigimmo n°3

La SCPI Urban Prestigimmo n°3 est une SCPI fiscale de type Malraux. Elle a pour stratégie d’investir sur des actifs de caractère, de belle facture architecturale dans les secteurs sauvegardés de France. Pour chacun de ces biens, la SCPI a vocation à les réhabiliter et les restaurer.

A la clé pour l’investisseur, une réduction d’impôt de 30% calculée sur le montant de la quote part travaux éligible au dispositif Malraux.

Caractéristiques :

  • Prix de souscription : 500 €;
  • Minimum de souscription : 20 parts ;
  • Délai de jouissance : 1er jour du mois au cours duquel est intervenue la souscription ;
  • Condition de l’avantage fiscal : conservation pendant une période minimale de 9 ans à compter de la mise en location du dernier immeuble livré.

SCPI fiscales: SCPI déficit foncier

scpi fiscalesCette dernière catégorie de SCPI fiscales, la SCPI de déficit foncier a pour objectif de se constituer un parc immobilier composé d’immeuble et biens anciens à rénover.

Une fois, les travaux réalisés, et les charges engagées, la SCPI permettra aux associés de bénéficier du régime du déficit foncier. En effet, grâce à celui ci, ils pourront déduire de leurs revenus fonciers, et dans la limite de 10700 euros, de leur revenu global, la quote-part des charges d’entretien et de travaux engagées.

En résumé, les SCPI de « déficit foncier » permettent aux investisseurs de réduire leur base d’imposition.

SCPI déficit foncier : quelles charges sont déductibles ?

Comme dit plus haut, les SCPI de déficit foncier permettent aux investisseurs de bénéficier du régime du même nom. En effet, grâce à celui ci, certaines charges liées aux travaux de rénovation sont déductibles  dont entre autres :

  • les dépenses d’amélioration ;
  • les dépenses d’entretien ;
  • les dépenses de réparation;
  • les intérêts d’emprunts ;
  • les frais d’assurance, etc.

Exemple de SCPI déficit foncier : Urban Pierre 3

Caractéristiques :

  • Prix de souscription : 500 €;
  • Minimum de souscription : 10 parts ;
  • Délai de jouissance : Le dernier jour du mois au cours duquel est intervenue la souscription ;
  • Condition de l’avantage fiscal : conservation pendant une période minimale de 3 ans à compter de la dernière année de déduction des déficits fonciers sur le revenu global.

Pour résumer, les SCPI fiscales sont adaptées dans un objectif de réduction et d’optimisation fiscale. A chaque SCPI fiscale est attachée un avantage fiscal en particulier et il est important de bien sélectionner celle sur laquelle l’on souhaite investir, le tout dépendant de la problématique de l’investisseur.

Il faut également garder à l’esprit que l’un des inconvénients majeurs des SCPI fiscales est qu’elles supposent de la part des investisseurs, une durée de détention longue, plus longue que celle conseillée par l’AMF.

En tout état de cause, il reste important de se faire accompagner par un professionnel pour la réalisation de son investissement, que ce soit pour des SCPI fiscales ou pour toute autre catégorie de SCPI.