Le bilan des performances globales des SCPI de Sofidy s’est avéré positif pour l’exercice 2020. Il témoigne de la bonne résistance de ses produits d’épargne immobilière.
Sofidy reste le premier acteur indépendant du marché de la pierre papier en France et en Europe. Il s’agit, pour rappel, d’une Société de Gestion de Portefeuille agréée par l’Autorité des Marchés Financiers depuis le 10 juillet 2007. Sa création remonte à 1987.
Le groupe Sofidy conçoit, développe et gère des fonds d’investissement immobilier. Parmi eux, on peut citer notamment les SCPI (ou Sociétés Civiles de Placement Immobilier) et les OPCI (ou Organismes de Placement Collectif Immobilier).
L’année 2020, marquée par la crise sanitaire liée au coronavirus, a été un véritable succès pour les SCPI du groupe Sofidy. Malgré une baisse généralisée de leurs taux de rendement respectifs, elles ont bien résisté à la crise pandémique. On peut dire que les perspectives pour 2021 sont positives.

L’année 2020 se termine en beauté pour les SCPI de Sofidy. Elles affichent, certes, des taux de rendement un peu plus faibles par rapport à ceux de l’exercice de 2019, mais ils surpassent toujours la moyenne du marché. C’est notamment le cas des deux SCPI phares de Sofidy : Efimmo et Immorente. En 2020, elles ont enregistré respectivement des Taux de Distribution sur Valeur de Marché à 4,80 % et 4,42 %. Elles conservent aussi des valeurs d’expertise stables.
La résistance exceptionnelle des SCPI face à la crise sanitaire de 2020 reste incontestable. Pour rappel, le taux de rendement moyen de ces véhicules de placement immobilier collectif s’établit à 4,18 % en 2020, contre 4,40 % en 2019. Les SCPI de bureaux et de commerce, notamment celles du groupe Sofidy, ont fait preuve de résilience en 2020. Elles ont survécu très largement au phénomène du télétravail. Les SCPI positionnées sur les commerces de proximité, le marché de l’immobilier de santé et de la logistique restent les plus performantes.
Les principales SCPI de Sofidy ont clôturé l’année 2020 avec des taux de recouvrement des loyers très intéressants : 97 % pour Efimmo et 92 % pour Immorente. Afin d’aider certains de ses locataires à passer la crise, la Société de Gestion Sofidy leur a accordé une annulation de 1 % des loyers. Elle a constaté lors du 1er et 2e confinement de 2020 que les actifs de bureaux bénéficiant d’un emplacement stratégique, voire privilégié ont été faiblement impactés par la crise. Il en va de même pour les commerces de proximité afférents au secteur alimentaire.

‘Les SCPI de Sofidy ont tenu leurs promesses de rendement en 2020 », souligne Jean-Denis Errard, DG du groupeLe bilan de la performance globale des SCPI de Sofidy est positif. Jean-Denis Errard, Directeur Général du groupe, souligne que ces dernières tiennent leurs promesses de rendement. En mettant en avant une stratégie immobilière axée sur la diversification patrimoniale, les SCPI de Sofidy affichent des performances très réjouissantes. Leurs TDVM, en léger recul, se rapprochent de ceux de 2019.
La SCPI diversifiée Immorente a enregistré, un TDVM de 4,42 %, contre 4,60 % en 2019. De son côté, la SCPI Efimmo termine l’année 2020 avec un taux de rendement annualisé de 4,80 %, contre 5 % en 2019. La stratégie d’investissement de ces SCPI de Sofidy est donc toujours positive en 2020. Elle a permis de contrecarrer l’évolution du télétravail.
Bon à savoir, le parc immobilier exploité par Sofidy se compose majoritairement d’actifs de bureaux. Normalement, ils font partie des immeubles pénalisés par le phénomène du télétravail. Mais les choses ont pris une tournure différente. Les actifs de bureaux détenus par les SCPI de Sofidy étant situés au cœur des grandes métropoles dynamiques françaises et européennes (Paris, Bordeaux, Lyon, Amsterdam, Munich, Hambourg, etc.). L’ampleur du télétravail sur le taux d’occupation physique de ces immeubles a été faible.
En ce qui concerne le volume de collecte des SCPI de Sofidy, il est en recul de 20 % à 25 % par rapport à l’exercice de 2019. Il convient de souligner que le groupe Sofidy est l’un des partenaires privilégiés des réseaux de CGP (conseillers en gestion de patrimoine), et ce depuis plus de 30 ans. Grâce à leurs campagnes de promotion, la Société de Gestion Sofidy a pu collecter 709 millions d’euros pour l’ensemble des fonds sous gestion.

La stratégie mise en place par la Société de Gestion Sofidy, dans l’objectif de valoriser le patrimoine locatif de ses SCPI, se base sur trois piliers fondamentaux complémentaires. Il s’agit, plus concrètement, de la qualité de l’emplacement, la mutualisation des risques et la prudence.
La Société de Gestion Sofidy gère actuellement un patrimoine immobilier locatif d’une valeur de 6,7 milliards d’euros. Elle exploite près de 4 200 actifs immobiliers. Plus de la moitié de ces immeubles sont détenus par Immorente. C’est d’ailleurs l’une des plus importantes SCPI d’entreprises du marché avec une capitalisation de plus de 3,48 Md€. En ce qui concerne le TOF de la SCPI Immorente, il s’établit à 93,61 % pour l’exercice de 2020. Bien entendu, il se situe toujours dans la moyenne du marché.
La Société de Gestion Sofidy vise une expansion continue en zone euro, toujours dans une optique de diversification de son portefeuille d’actifs. Elle va poursuivre les acquisitions immobilières hors des frontières de la France. Sofidy a déjà mis en œuvre son plan d’action ESG/ISR « SO DURABLE » dans l’objectif de diversifier davantage son portefeuille d’actifs.
Les SCPI Sofidy sont déjà positionnées sur des marchés immobiliers européens porteurs. Parmi ses principales zones d’implantation, on peut citer notamment l’Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas et le Royaume-Uni. De nouveaux projets d’investissement sont en cours. Ils concernent particulièrement les pays de l’Europe du Sud comme l’Italie ou encore l’Espagne. L’Irlande figure également parmi les zones d’implantation ciblées par Sofidy pour renforcer le patrimoine de ses SCPI et autres fonds immobiliers.

Aux dernières nouvelles, la Société de Gestion Sofidy projette de lancer très prochainement une nouvelle SCPI européenne. Elle permettra aux investisseurs d’accéder à des secteurs florissants tout en optimisant la fiscalité de leurs placements. Contrairement aux revenus locatifs perçus en France, revenus issus d’actifs situés à l’étranger bénéficient d’une fiscalité plus avantageuse.
Afin de rendre ces produits plus accessibles, Sofidy a décidé de se rapprocher davantage des établissements prêteurs. La Société de Gestion pourra ainsi développer des solutions de financement plus avantageuses pour certaines de ses SCPI. Elle souhaite également dynamiser le marché du crédit aux SCPI qui commence à attirer sérieusement l’attention des acteurs.

Antoine Cesari
[email protected]

Expert patrimonial en activité depuis 2010. Spécialisé en immobilier (SCPI, LMNP, Pinel) et produits financiers (Plan Epargne Retraite, Assurance-Vie). Diplômé du Master Finance de l'Ecole de Management Léonard de Vinci.

CIF : E009507 Orias : 20009087