La SCPI pour les expatriés

Statut d’expatrié

Le statut d’expatrié s’applique lorsqu’on parle de résidence fiscale. En effet, les personnes expatriées, sont des non résidentes.

Lorsqu’on évoque la résidence fiscale, de manière générale, celle-ci est clairement définie par les conventions fiscales. En effet, il faut savoir que les dispositions des conventions fiscales prévalent sur celles des législations internes. De ce fait, il convient, afin de déterminer le statut de résident fiscal, de se référer aux conventions fiscales. Toutefois, en l’absence de conventions entre les pays concernés, le droit interne s’applique.

Est donc considéré comme résident fiscal français selon les règles du droit interne, une personne :

  • Ayant son domicile habituel en France ;
  • Exerçant une activité professionnelle en France ;
  • Ou qui a en France, le centre de ses intérêts économiques.

En tant qu’expatrié ou plutôt de non résident fiscal, les investisseurs aspirent de plus en plus à se constituer un patrimoine immobilier en France et à préparer la retraite.

Pourquoi investir en SCPI quand on est expatrié ?

La SCPI pour rappel, est une Société Civile de Placement Immobilier qui a pour objectif de collecter des fonds auprès des investisseurs afin de se constituer un patrimoine immobilier. Ce patrimoine une fois constitué, sera géré et loué. Les revenus générés par cette activité seront reversés aux associés, au prorata du montant de leur investissement.

investir en SCPI quand on est expatrié

Les expatriés s’intéressent donc aux SCPI, ce véhicule d’investissement ayant pour sous jacent, l’immobilier et qui présente les avantages suivants :

  • Mutualisation des risques : la SCPI investit sur différents types d’actifs et dans des zones géographiques différentes. De ce fait, les différents risques locatifs sont répartis, mutualisés entre différents actifs et locataires.
  • Aucun souci de gestion : en investissant en SCPI, les épargnants n’ont aucun souci de gestion puisque celle-ci est assurée par la société de gestion de la SCPI.
  • Flexibilité du placement : le placement en SCPI est flexible dans le sens où il peut être adapté au profil de l’investisseur notamment en termes de budget.
  • Rentabilité : la SCPI comparativement à d’autres solutions d’investissement, notamment les solutions bancaires, génère un rendement beaucoup plus important. En effet, l’investissement a généré en moyenne en 2019, un rendement de 4,5%.
  • Plusieurs modalités de souscription s’offrent aux investisseurs selon les objectifs et les profils patrimoniaux de ceux-ci. Ainsi, la SCPI peut être acquise en cash, via une assurance vie, à crédit ou en démembrement.

Quelle SCPI choisir ?

En tant qu’expatrié ou non résident, il va être plus intéressant de se positionner sur certaines SCPI plutôt que sur d’autres. En effet, dans le cas d’espèce, les SCPI européennes sont les mieux indiquées. Ce sont des SCPI qui ont tout ou partie de leur patrimoine situé en zone euro.

Quel est alors l’intérêt pour un expatrié d’investir dans ce type de SCPI ?

Quelle fiscalité pour les expatriés ?

En dehors du fait que ces SCPI permettent de diversifier géographiquement le patrimoine des investisseurs, elles permettent de bénéficier de certains avantages d’un point de vue fiscal. En effet, l’imposition des revenus générés par ces SCPI est définie par les différentes conventions fiscales signées entre les pays d’investissement de la SCPI et le pays de résidence de l’investisseur.

De ce fait, l’investisseur peut bénéficier de taux et de conditions d’imposition favorables. Ainsi, de manière générale, Les revenus générés par ces SCPI sont à déclarer dans le pays de résidence des investisseurs.

Exemples de SCPI européennes

SCPI Corum XL

Il s’agit d’une SCPI créée en 2017 par la société Corum L’Epargne. Elle est la première SCPI investie en zone euro et au-delà. La société Corum L’Epargne qui en assure la gestion, est une société indépendante de gestion de portefeuille. Elle gère un parc immobilier de plus de 2 milliards d’euros au travers de 3 fonds (SCPI): Corum Origin, Corum XL et plus récemment, Eurion. La société de gestion se démarque par son choix affirmé de ne commercialiser que peu de SCPI et veille à effectuer pour chacune d’entre elles, un choix minutieux d’investissements en France, Europe et au delà.

Adopter cette stratégie a permis à la SCPI Corum XL d’atteindre un niveau de capitalisation d’environ 740 millions d’euros répartie entre plus de 17 000 associés. La SCPI est investie dans plusieurs types d’actifs (bureaux, commerces, hôtels, etc) . Elle est répartie dans pas moins de 11 pays en zone euro hormis la France.

L’attention qu’elle porte aux différentes opportunités du marché lui ont permis d’acquérir un patrimoine ayant généré un rendement de plus de 7% en 2018 et plus de 6% en 2019. Elle affiche un taux d’occupation de 99,9% et une forte diversification de ses biens. En outre, les locataires sélectionnés sont de grands groupes internationaux. Les baux signés avec ses locataires sont fermes et d’une durée moyenne de 8,47 années.

Eurion

Elle s’inscrit dans la même logique que Corum Origin et Corum XL et vise des actifs de qualité, dont les prix sont en dessous de ceux du marché mais ayant un fort potentiel de revalorisation. Cette nouvelle SCPI reste donc une SCPI européenne. Profiter des opportunités des marchés immobiliers européens, se placer sur des actifs dont les prix sont en dessous de ceux du marché, c’est la ligne maîtresse des investissements de Eurion. L’objectif de performance à 10 ans ( taux de rendement interne) sur cette SCPI est de 4,5%. La SCPI avisera aussi à préserver une diversification typologique de ses actifs.

Novapierre Allemagne 2

Il s’agit d’une SCPI européenne, principalement investie en Allemagne, qui génère des revenus nets d’impôts étrangers. Commercialisée depuis Novembre dernier, elle est une reprise à l’identique de Novapierre Allemagne, qui elle, créée en 2014 a atteint son capital maximum, d’où la création de Novapierre Allemagne 2 sur décision de l’assemblée générale des associés.

La SCPI est donc un support d’investissement à privilégier pour les expatriés. Il renferme des avantages surtout en ce qui concerne la gestion du bien et la flexibilité de l’investissement en lui-même. Autre point, pas moins important, la fiscalité allégée qu’il l’accompagne.