Les SCPI gérées par la Société de Gestion Primonial REIM ont enregistré un taux de rendement moyen annuel de 4,60 % en 2020. Plus d’informations concrètes dans cette page.
Les performances 2020 des 5 SCPI phares de Primonial Real Estate Investment Management sont nettement au-dessus de la moyenne du marché. En effet, les SCPI Primopierre, Primovie, Patrimmo Commerce, Primofamily et Patrimmo Croissance ont fait preuve d’une belle résilience malgré la crise sanitaire.
Elles affichent un taux de rendement annuel moyen de 4,60 % pour l’exercice de 2020. Indéniablement, cela retranscrit la qualité de la gestion et l’expertise immobilière de cette Société de Gestion.

Lancée en 2011, Primonial REIM est une Société de Gestion de Portefeuille agréée par l’AMF. Il convient de rappeler qu’elle a déjà franchi la barre symbolique des 21 milliards d’euros d’encours sous gestion en 2019. Au cours du même exercice, elle a collecté plus de 5 milliards d’euros.
Encore une fois, Primonial REIM conserve son titre de leader du marché en matière de collecte. Pour l’ensemble des fonds gérés, cette Société de Gestion a drainé près de 2 milliards d’euros en 2020. Le niveau de collecte s’élève à 429 millions d’euros au 1er semestre 2020, contre 395 M€ pour La Française AM et 369 M€ pour Amundi Immobilier.
Concernant la performance globale des SCPI gérées par Primonial REIM, elle est également supérieure à la moyenne du marché. Plus concrètement, leur taux de rendement moyen ressort à 4,60 % pour l’exercice de 2020. Les objectifs de performance des 5 principales SCPI de Primonial REIM sont atteints.
Contrairement aux autres SCPI du marché, certaines SCPI gérées Primonial REIM affichent des performances en hausse en 2020.
En 2020, les SCPI phares de Primonial REIM ont enregistré un Taux de Distribution sur Valeur de Marché respectif de : 5,04 % (Primopierre), 4,5 % (Primovie), 3,50 % (Primofamily) et 3,41 % (Patrimmo Commerce).
La SCPI Patrimmo Croissance se démarque des autres SCPI de sa catégorie par sa stratégie immobilière consistant à investir en nue-propriété de lots résidentiels. C’est en adoptant cette politique d’investissement innovante que la valeur de la part de la SCPI Patrimmo Croissance a connu une évolution d’environ de 5 % en 2020 car cette SCPI n’a pas vocation à distribuer de loyers.

Les SCPI investies sur l’immobilier résidentiel se démarquent par leurs performances
Les SCPI qui investissent dans des locaux d’entreprise et les SCPI qui investissent sur des biens résidentiels appliquent des stratégies immobilières différentes. Ces SCPI sont donc complémentaires et peuvent appliquer des stratégies d’investissement complémentaires.
Contre toute attente, les SCPI résidentielles ont su tirer leur épingle du jeu pendant le premier épisode du coronavirus en 2020. C’est notamment le cas de la SCPI Primofamily, lancée en 2017 par Primonial REIM.
Son patrimoine locatif est composé essentiellement de biens à usage d’habitation. Il est également possible d’y trouver d’autres types d’actifs immobiliers comme les commerces et les résidences hôtelières.
Malgré une baisse modérée de son taux de rendement en 2020, qui est passé de 4,03 % à 3,50 %, la SCPI Primofamily a atteint son objectif de revalorisation de son prix de parts avec une hausse de 0,82 % par rapport à l’exercice de 2019.

D’après les derniers bilans de la Société de Gestion Primonial REIM, les SCPI résidentielles ont pu améliorer leurs performances globales en 2020, malgré un contexte de crise économique inédite. Le cas de la SCPI Primovie est à part. En se positionnant sur le secteur de la santé, elle conserve un taux de distribution à 4,51 %, identique à celui de 2019.
En ce qui concerne les SCPI investies sur l’immobilier tertiaire, leurs rendements ont été plus fragilisés par la crise sanitaire, notamment lors du premier confinement (en mi-mars 2020).
Il convient de prendre l’exemple de la SCPI Primopierre, une SCPI spécialisée dans les bureaux parisiens et franciliens (déjà labellisée ISR). Son TDVM a été amené à 5,04 % en 2020, contre 5,92 %. Cela reste une performance tout de même honorable qui la positionne nettement au-dessus de la moyenne du marché.
Une légère baisse des rendements a été constatée chez les SCPI d’entreprise exploitant des bureaux et des commerces ce qui est assez logique. La performance de la SCPI Patrimmo Commerce a été plus impactée car les 2 confinements successifs ont engendré des fermetures administratives des locataires, ce qui a logiquement entaché le taux de recouvrement des loyers. Cela peut être constaté à travers son TDVM passant de 4,61 % en 2019 à 3,41 % en 2020.
Primonial REIM est confiant concernant les futurs rendements de ses SCPI phares. Bon à savoir, les acomptes trimestriels sur dividende versés par Patrimmo Commerces ont progressé au 3e trimestre 2020.

Les méthodes d’investissement envisageables pour investir dans les SCPI de Primonial REIM 

Pour investir dans l’une des SCPI gérées par la Société de Gestion Primonial REIM, il est possible d’opter pour l’achat au comptant. Il faudra pour cela disposer de liquidités suffisantes. La SCPI Primopierre est accessible à partir de 2 080 €, contre 6 515,2 € pour Patrimmo Croissance, 2 030 € pour Primovie, 1 970 € pour Patrimmo Commerce et Primofamily.

Afin de devenir l’un des associés des SCPI de Primonial REIM, il est envisageable de souscrire un crédit immobilier destiné à financer une partie ou l’intégralité de ses parts. Il convient de bien comparer les taux d’intérêt de différents établissements prêteurs avant toute prise de décision. Logiquement, les dossiers des épargnants ayant un taux d’endettement inférieur ou égal à 33 % seront privilégiés par les banques.

Les parts de SCPI peuvent faire l’objet d’un démembrement de propriété. En optant pour cette solution d’investissement, on bénéficie automatiquement d’un prix acquéreur décoté. Les épargnants ont le choix entre Primopierre, Primofamily, Patrimmo Commerce et la SCPI de santé Primovie.

Parmi les SCPI de Primonial REIM éligibles à une souscription via un contrat d’assurance-vie figurent notamment Primopierre, Primofamily, Patrimmo Commerce, Primovie et Patrimmo Croissance. En logeant des parts de SCPI au sein d’un contrat d’assurance-vie, celles-ci ne généreront aucun dividende. L’épargnant bénéficie en contrepartie d’une fiscalité avantageuse tout au long de la durée de détention des parts via la fiscalité favorable de l’assurance-vie.

Benoit Yerle
[email protected]

Benoît Yerle, diplômé en Ingénierie Economique et Financière de l'Université Paris Dauphine et conseiller en gestion de patrimoine depuis 2013. Expert en SCPI, produits financiers et produits exotiques.

CIF : E009507 Orias : 20009087